Depuis la création des assistants vocaux et la démocratisation de ceux-ci via nos smartphones et autres enceintes connectées (Siri d’Apple, Google Home, Amazon Echo, Home Pod d’Apple…), l’utilisation des moteurs de recherche a, une nouvelle fois, été profondément modifiée. Déjà en 2016, on notait qu’environ 20% du total des requêtes sur Android provenait de recherches vocales. ComScore prévoit que ce chiffre augmente à 50% d’ici seulement 2020.
Alors quels sont les enjeux de ce nouveau moyen de recherche ? Comment s’approprier cette tendance en tant que marque ? Cette tendance impacte-t-elle le référencement SEO ?

La recherche vocale, assistants vocaux : nouvelle tendance SEO

Contrairement à ce que l’on pourrait croire, il apparaît que les mots clés choisis pour une recherche vocale ne sont pas fondamentalement les mêmes qu’un utilisateur aurait utilisé pour une recherche classique saisie. Voici les principales différences constatées :

  • Une recherche saisie comptera en moyenne 4 mots,
  • Une recherche vocale comportera plus de mots,
  • Une recherche saisie est composée d’une suite de mots clés,
  • Une recherche vocale est souvent une question.

Au vu de l’émergence de cette nouvelle typologie de recherches, les différents acteurs du web vont devoir adopter une stratégie de référencement sur la recherche vocale. Cela va passer par une adaptation des contenus.

Rappelons comment fonctionne un moteur de recherche lambda !
De façon basique, lorsque vous effectuez une recherche par mots clés sur Google, ce dernier va vérifier plusieurs facteurs. Un des principaux facteurs vérifiés est la présence de cette requête sur votre page. Mais, comme dirait l’autre, « ça c’était avant » .

Aujourd’hui, la plupart des moteurs de recherches ont modifié leurs procédés de traitement des requêtes. Pour preuve, n’avez-vous pas remarqué que lorsque vous posiez une question précise ou une demande de traduction par exemple, la réponse ou définition de votre demande se trouvait directement en haut de la page, en « position 0 » ? En fait, si vous recherchez une définition, celle-ci s’affichera en haut de la page de résultat, vous évitant ainsi d’avoir à consulter un site web pour en avoir la réponse.

Les mots clés considérés longue traîne : bénéfiques pour les recherches vocales ?

Commençons par expliquer ce qu’est la longue traîne.

Elle y désigne les mots clés qui attirent chacun peu de visiteurs sur un site Internet, mais dont le cumul peut représenter une part non négligeable du trafic total d’un site. La longue traîne est généralement constituée de mots peu utilisés ou au moins de synonymes peu connus qui, du fait de leur faible utilisation par les internautes, seront moins concurrentiels – Wikipedia

Elles représentent 80% des recherches sur un moteur. La recherche vocale, en règle générale, pourrait être apparentée à la une recherche longue traîne. Elle traduit donc une demande très spécifique et un haut potentiel de transformation si l’entreprise sait y répondre.

Prenons un exemple. Une requête « Ouverture compte bancaire » n’aidera pas précisément à déterminer le besoin de notre utilisateur, en revanche, les mots clés « ouverture livret jeune Marseille » vous donneront une indication précise sur le type de compte que l’utilisateur souhaite ouvrir et sa position géographique. Donc, une banque marseillaise proposant l’ouverture de livret jeune pourra répondre à ses besoins.

Comment faire pour ressortir sur les recherches vocales d’après une étude menée sur 10000 tests vocaux :

  • La vitesse de chargement d’une page joue un rôle crucial. La vitesse moyenne d’un résultat de recherches vocale est de 4.6 secones
  • Le https est un pré-requis. 70.4% des résultats de recherches vocaux sont issus de sites https
  • Les réponses apportées sont courtes et concises. Elles font en moyenne 29 mots
  • Schema.org ne semble pas jouer de rôle primordial dans les résultats vocaux. 36% des résultats vocaux proviennent de pages qui utilisent Schema.org
  • Les domaines d’autorité ressortent beaucoup plus sur les recherches vocales. La moyenne de notation Ahref sur les domaines qui ressortent sur des recherches vocales est de 76.8
  • L’engagement social a un fort impact sur la recherche vocale. La moyenne des résultats de recherches vocales est de 1199 partages Facebook et 44 tweets
  • Nous avons constaté que très peu de résultats de recherches vocales avaient la requête exacte dans leur balise titre. Par conséquent, la création de pages individuelles pour chaque requête de recherche vocale ne semble pas être une stratégie de référencement efficace.
  • Le nombre de mots moyen d’une page de résultats de recherches vocales est de 2 312 mots. Par conséquent, Google a tendance à rechercher des réponses à la recherche vocale à partir de contenus très denses.
  • Le contenu qui a un bon positionnement dans la recherche sur ordinateur est également susceptible d’apparaître comme une réponse de recherche vocale. En fait, environ 75% des résultats de recherches vocales se classent parmi les trois premiers pour cette requête.
  • Apparaître dans un « featured snippets » peut vous aider à vous classer dans la recherche vocale. 40,7% de toutes les réponses à la recherche vocale provenaient de « featured snippets »

n.b : Ces résultats sont tirés d’une étude menée par le site Backlinko.

Plan d’action type pour optimiser son SEO à la recherche vocale

Afin d’anticiper l’accroissement des recherches vocales, vous pouvez dès maintenant préparer votre site internet et travailler sur une stratégie pouvant s’adapter à ces recherches :

  1. Concernant votre entreprise, vos activités, vos produits ou services : définir le champ des mots clés qui vous correspondent.
  2. Réfléchir et répertorier toutes les questions que vos clients potentiels pourraient se poser quant à vos produits, vos services, ou tout ce qui entoure votre activité.
  3. Planifier la rédaction et la publication de contenus répondants à ces questions spécifiques.
  4. Transformer les questions des internautes reçues par e-mail, téléphone ou sur vos pages contact en FAQ, ainsi ses demandes deviendront publiques et vous permettront de répondre aux questions d’utilisateurs.
  5. Recenser les questions se rapportant à votre marque sur des forums ou avis clients et répondez à ses questions dans votre FAQ.

Cet article n’avait pas pour ambition de vous donner une stratégie précise de référencement sur la recherche vocal mais bel et bien de « dégrossir » le concept. Si jamais vous souhaitez mettre en place une stratégie pour vous positionner sur les positions 0 de votre secteur et vous imposer sur la recherche vocale, n’hésitez pas à nous contacter.

Bon référencement à tous !

Découvrez nos prestations en référencement naturel !

Les consultants SEO Wedig mettent en œuvre leur expertise technique pour optimiser le positionnement des sites web dans les résultats des moteurs de recherche.