Quand l’intelligence artificielle se met au service de votre digital marketing

L’intelligence artificielle apporte de nombreux éléments aux professionnels du marketing pour mettre en place des campagnes toujours plus ciblées et personnalisées.

Qu’est-ce que l’intelligence artificielle ?

L’intelligence artificielle est une technique qui permet de prendre en compte les nombreuses data dont dispose aujourd’hui votre agence digitale. Ordinateurs et autres devices permettent de collecter des données très pertinentes quant aux acheteurs et leurs besoins. L’intelligence artificielle analyse les données à sa disposition afin de permettre d’affiner sa campagne webmarketing et de toucher un public toujours plus ciblé.

L’intelligence artificielle au service des 4P du marketing

Le marketing, dans un monde très concurrentiel, ne peut aujourd’hui se passer de l’intelligence artificielle et des données qu’elle analyse. Grâce à elle, la méthode des 4P* peut s’appliquer de manière plus concrète et plus efficace.
Avec cette intelligence, on peut définir le produit attendu. Mieux comprendre les besoins des consommateurs permet de leur proposer un produit sur-mesure au moment où ils en ont réellement besoin. Pour définir le prix, là encore il faut connaître sa cible, comprendre le seuil psychologique à ne pas dépasser pour que l’internaute achète. Il faut pouvoir jouer sur les prix et les adapter en temps réel. Le placement a aussi une place essentielle dans la démarche d’une agence e-marketing. Quand diffuser une annonce ? Comment s’adapter aux divers canaux de communication pour toucher sa cible ? Voilà certaines des questions auxquelles l’intelligence artificielle peut répondre. Enfin, la promotion liée à tous ces facteur est largement améliorée par l’utilisation de l’IA.

Avec l’intelligence artificielle, le consommateur est pleinement au cœur de la démarche marketing et permet de mieux convertir.

*La théorie des 4P consiste à appuyer sa stratégie marketing sur quatre éléments fondamentaux : le produit, le prix, la promotion du produit et le point de vente.

Web analytics : comment suivre le parcours cross-device des utilisateurs ?

Ce n’est plus un secret pour personne, avec la démultiplication des types d’appareils, le parcours des utilisateurs est complexe. Les entreprises sont de plus en plus nombreuses à vouloir suivre le parcours des utilisateurs dans leur globalité à travers les différents appareils. Mais la mise en pratique est souvent difficile. Quels sont les freins au tracking cross-device ? Wedig vous conseille sur la stratégie à mettre en œuvre.

La technologie, un obstacle récurrent au tracking cross-device

Une agence webmarketing entend souvent dire que le suivi cross-device est une problématique liée à la technologie. Au sein des entreprises, la raison régulièrement évoquée de la difficulté à tracker le parcours sur les multiples appareils tient en l’absence d’un outil qui permette de mettre en place facilement ce suivi. Néanmoins, bien souvent il s’agit en réalité d’un problème d’analyse du comportement de l’utilisateur et des bénéfices que lui offrent le support digital de l’entreprise.

L’identification comme moyen d’instaurer le suivi cross-device

Les organisations qui suivent de façon optimale le parcours via de multiples appareils ont un business modèle qui repose sur l’identification (création d’un compte utilisateur), indispensable pour accéder à la principale fonctionnalité du service, comme Netflix ou Facebook par exemple. L’autre cas type d’entreprises réussissant leur tracking cross-device est celui des entreprises qui offrent un réel bénéfice à créer un compte et à s’identifier à chaque utilisation. L’idée est de rendre l’utilisation du site plus simple et plus complète en étant identifié avec son compte.

Se poser les bonnes questions pour élaborer sa stratégie

Plutôt que de tenter de trouver une solution technologique au tracking multi-appareils sans identification, les consultants web analytics de Wedig recommandent de se concentrer sur la problématique suivante : que peut-on offrir à nos utilisateurs afin de rendre l’identification attractive ? Et comment simplifier l’identification ? Il s’agit donc d’adopter une logique de fidélisation et de relation sur le long terme. Par ailleurs, il est indispensable de se demander dans quel but on souhaite tracker ce parcours multi-appareils, ou plus concrètement que fera-t-on des données collectées ? Quelles actions en découleront et comment cette stratégie générera des revenus supplémentaires ? Wedig vous accompagne pour répondre à ces problématiques et définir votre stratégie de tracking.

Comment votre agence digitale détermine le profil de votre audience ?

A l’heure de la personnalisation, définir des personas s’impose naturellement. Cela permet de mettre en place une stratégie digitale plus ciblée. Mais comment procéder pour définir le profil de sa cible ?

Sondages et réseaux sociaux

Il est tout d’abord nécessaire de trouver des données pour classer ses clients dans des catégories spécifiques. Pour cela, vous pouvez utiliser les réseaux sociaux (Facebook, LinkedIn, etc.) afin d’en savoir plus et de déterminer des critères d’âge, de sexe, de CSP ou de géographie. Le sondage peut également permettre d’obtenir des informations majeures pour que votre agence digitale puisse ensuite catégoriser les profils.

Déterminer le profil type

A travers les données récoltées, vous allez pouvoir déterminer le profil type de votre audience. S’agit-il de femmes de 40 ans habitant à Paris ou d’hommes de 60 ans habitant à Marseille ? Ces données auront un impact majeur sur la manière de communiquer avec des profils sensiblement différents. Et si un profil type se détache, n’oubliez pas pour autant de trouver d’autres points communs qui pourraient créer des « sous-profils ».

Adapter sa démarche commerciale

Connaître sa cible, c’est aussi et surtout savoir ce qu’elle attend. La stratégie webmarketing doit être encore et toujours ciblée. Dans le cas contraire, le risque est de mettre en place une stratégie contre-productive et d’envoyer son audience à la concurrence. Sachez donc déterminer les attentes de chaque profil pour lui délivrer le message attendu.

Trouver toujours plus d’informations

Définir le profil type est une chose. Mais votre agence e-marketing doit toujours aller plus loin pour en savoir plus sur votre cible. Leurs habitudes de consommation, leur quotidien, chaque élément apporte sa pierre à l’édifice pour humaniser son audience et lui faire comprendre que vous avez bien la réponse à ses besoins.

Comment bien optimiser l’ergonomie site internet pour le rendre plus efficace ?

Avoir un beau site, c’est bien. Avoir un site internet efficace, c’est mieux ! Découvrons tous les aspects qu’il ne faut pas négliger si vous souhaitez que votre site convertisse.

Miser sur la sobriété

Le but du jeu n’est pas d’agresser le visiteur de votre site web. Optimiser son ergonomie web, c’est tout d’abord penser à élaborer une charte graphique sobre. Ne multipliez pas les couleurs, évitez les animations sans fin et misez tout sur la simplicité.

Organiser son contenu

Sur un site, certains éléments sont plus importants que d’autres. N’hésitez pas à jouer avec les encadrés, les tailles de polices, etc., sans en abuser pour autant. Faites ressortir les éléments essentiels à l’image des CTA afin d’inciter vos visiteurs à agir.

Soigner sa navigation

Votre agence seo est parvenue à faire venir des internautes sur votre site ? Ne gâchez pas tout avec un site dont la navigation est si peu fluide qu’elle fera fuir vos visiteurs. Hiérarchisez vos pages, utilisez un moteur de recherche et ne lésinez pas sur le maillage interne.

Faire un site responsive

Soigner l’ergonomie site internet, c’est aussi et surtout faire en sorte de proposer un site en responsive design. A l’heure du multi-device, êtes-vous prêt à perdre la majorité de vos visiteurs parce que votre site ne peut être lu correctement sur un smartphone ?

Faire de l’A/B testing

C’est la base de toute optimisation de site web. Même si vous tentez de vous mettre à la place de vos clients, il n’est pas toujours simple de prendre le recul nécessaire. Réaliser des tests permet de savoir quelle formule transforme le mieux pour proposer un site qui corresponde à la majorité de votre cible.

Marketing automation : les scénarios de votre agence digitale qui convertissent

Le marketing automation consiste à créer des scénarios personnalisés pour améliorer l’expérience utilisateur et convertir toujours plus. Mais quels sont les scénarios à privilégier ?

Le nurturing bien pensé

Vous souhaitez vendre un service ? Offrir une période d’essai est la première étape qui permettra au client potentiel de s’abonner. Dans ce cadre, le nurturing consiste à relancer cette personne pour la convaincre de prendre l’offre payante. Mais attention ! Votre agence webmarketing doit être subtile. La relance automatique ne doit pas se transformer en harcèlement. Elle doit être basée sur une analyse du client pour comprendre son besoin précis et lui proposer une offre qui correspond réellement à son attente, pas uniquement en termes financiers mais plutôt en termes de fonctionnalités et d’intérêt pour son activité.

Le remarketing ingénieux

Lorsque l’on pense marketing automation, on pense naturellement au remarketing, une pratique très en vogue chez votre agence de marketing digital. Mais là encore, attention. Il faut une valeur ajoutée à votre offre. Envoyer un message au client pour lui dire qu’il n’a pas validé son panier n’aura que peu d’intérêt, il le sait. En revanche, si vous lui offrez une réduction, là il sera peut-être séduit et cela l’incitera à acheter.

S’adresser aux anciens clients

Si votre agence digitale a bien organisé votre base de données, vous êtes à même de retrouver les clients qui ne sont pas revenus chez vous depuis longtemps. Selon leur profil, il peut être intéressant de mettre en place un scénario pour les relancer. Séduisez-les par une offre spéciale ciblée, envoyez-leur de l’information pour leur montrer l’intérêt de revenir chez vous, bref, montrez-leur que vous êtes là.

Pourquoi votre consultant webmarketing vous propose-t-il le SMS marketing ?

Avec des consommateurs toujours plus dépendants de leur smartphone, le SMS marketing semble encore être une pratique tendance pour les toucher sans pour autant faire des publicités trop intrusives.

SMS marketing : qu’est-ce que c’est ?

C’est simple, le concept est de communiquer avec sa cible par SMS. Le SMS marketing consiste à envoyer des messages sur smartphone afin de proposer un produit ou un service. Aujourd’hui, les commerçants n’hésitent pas à demander un numéro de portable dans le cadre de la création d’une carte de fidélité. Une aubaine pour une agence digitale qui dispose alors d’une base de données importantes pour communiquer. Offre promotionnelle, portes ouvertes, liquidation, aujourd’hui, tout s’annonce par SMS.

Les avantages du SMS Marketing

Si votre consultant webmarketing vous propose de communiquer vos offres par SMS, cela n’est en rien dû au hasard. En effet, ce canal offre différents avantages. Le premier est tout simplement la certitude de toucher sa cible. En effet, avec les SMS, contrairement aux mails, il n’y a pas de SPAM. Aussi, à moins d’un bug au niveau de l’opérateur téléphonique, le message parviendra à son destinataire. En outre, les messages sont souvent courts, le consommateur prend le temps de le lire. Et un message bref se mémorise bien plus facilement pour 60% des consommateurs. Le prix est également attractif, plus que celui de la publicité web. En effet, on estime que le SMS marketing coûte moins de 5 centimes par message.

Quel message délivrer ?

Si vous souhaitez faire une campagne de SMS marketing, vous pouvez communiquer diverses informations à votre cible. Message de rappel, message promotionnel, information, mise à disposition d’un produit, les possibilités sont nombreuses.

A/B testing : l’outil de votre agence webmarketing pour améliorer la conversion

Quel que soit le support utilisé (site Web, email, application mobile…), il est difficile de concevoir du premier coup un support totalement efficace et au maximum de ses performances. Par ailleurs, les tendances et les habitudes des utilisateurs sur le web évoluent de façon continue, les supports proposés doivent donc évoluer en conséquence. L’A/B testing permet de répondre à ces problématiques, cette méthode webanalytics est un passage obligatoire pour affiner sa stratégie et convertir toujours plus.

Qu’est-ce que le A/B testing ?

Cette méthode peut s’appliquer dans différents domaines du web. Mais force est de constater que dans le cadre d’un site e-commerce, elle peut tout simplement devenir indispensable. Le concept est de réaliser des tests pour comprendre quelle version d’un contenu ou d’un élément (bouton, image, lien…) en ligne a la plus d’impact. Cela nécessite de réaliser une analyse précise des résultats pour faire ressortir la solution la plus pertinente.

A/B testing : pour tester quoi ?

Concrètement, on peut tester énormément de choses de cette manière. Si l’on évoque toujours le e-commerce, votre consultant webmarketing va tenter de déterminer quelle fiche produit permet de mieux vendre. Cela va passer par la présentation de la page, le nombre de photos, la présence ou non de vidéos, etc. Le test est réalisé durant un certain temps pour chaque présentation et, à la fin, on détermine quelle forme de fiche produit a généré le plus de ventes. Le A/B testing dans le e-commerce permet également de définir la structure même du site. Menu en haut ou latéral, menu déroulant ou non, couleurs utilisées, mise en place d’une aide en ligne ou pas, tout peut être testé par un expert web analytics.

Quid des campagnes AdWords ?

Pour booster votre e-commerce, vous aurez certainement envie de lancer une campagne AdWords. Là encore le A/B testing est primordial. L’objectif est de déterminer quelle annonce transforme le plus. Dans le cadre d’une campagne adwords, le titre et le message délivré ont toute leur importance, il est essentiel de savoir quels termes auront le plus d’impact sur la cible.

En quoi consiste un dispositif marketing automation ?

Optimisation des tâches, personnalisation, gain de temps et de productivité, le marketing automation a tout pour séduire les agences de marketing. Mais concrètement, qu’est-ce que le marketing automation ?

Le marketing automation en quelques mots

Cette technique utilisée par votre consultant webmarketing consiste à automatiser les tâches pour une démarche plus user centric. Cette automatisation se réalise à partir des données collectées sur les utilisateurs pour leur offrir un parcours client optimal. L’objectif est de leur délivrer la bonne information au bon moment, de capter leur attention et, à terme, de les inciter à réaliser l’action que l’on attend d’eux. Il peut s’agir de remplir un formulaire, d’adhérer à un service ou d’acheter un produit.

Quelques exemples d’actions en marketing automation

Concrètement, votre agence digitale peut mettre en œuvre diverses actions pour séduire vos visiteurs. Il peut s’agir de déclencher un envoi de mail en cas d’abandon de panier (remarketing), de gérer un rappel automatique au bout d’un temps prédéfini, etc. La mise en place d’un scénario permet de rappeler en permanence, sans le harceler, au visiteur qu’il est au bon endroit et que votre structure a la réponse à ses besoins.

Une démarche user centric

L’objectif pour votre agence de marketing digital n’est pas ici de communiquer pour communiquer mais bel et bien d’envoyer un message ciblé à l’utilisateur. Il convient en amont de définir un persona afin de comprendre les besoins réels des clients, selon leur catégorie, et de leur apporter l’information ou l’offre qu’ils attendent.

Les avantages du marketing automation

Le ciblage et la définition du scénario sont les phases qui prennent le plus de temps. Ensuite, on s’aperçoit que le marketing automation offre un gain de temps et d’efficacité redoutable et permet une conversion toujours plus importante.

Pourquoi votre agence digitale privilégie-t-elle une publicité sur smartphone ?

Aujourd’hui, ce n’est un secret pour personne, les internautes sont encore et toujours plus mobiles. Si l’ordinateur reste très utilisé, force est de constater que le smartphone prend une place essentielle dans le quotidien des internautes devenus des mobinautes. Ainsi, c’est bien sur ce device qu’il faut axer sa publicité web.

Un monde toujours plus mobile

Des smartphones offrant une meilleure lisibilité, des sites adaptés à ce device, des forfaits internet offrant toujours plus de données, tout est fait depuis des années pour que le mobile prenne une place essentielle dans la vie des internautes. Et votre agence digitale l’a parfaitement compris. Et le Statistica Digital Market Outlook vient confirmer cette tendance.

Stagnation du desktop

Selon ce Statistica Digital Market, on assiste à une stagnation à court terme du desktop. En effet, le chiffre d’affaires de la publicité sur internet sur ce device devrait atteindre seulement 120 milliards d’euros en 2021 contre 100 milliards en 2015. En revanche, la publicité en ligne va tout simplement exploser sur mobile. En 2015, elle représentait un chiffre d’affaires de 51 milliards d’euros. On estime qu’en 2021, elle atteindra 180 milliards de CA et dépassera ainsi largement le desktop. L’e-publicité aura donc encore toute sa place, encore faudra-t-il la cibler. A titre d’exemple, la Chine a déjà parfaitement compris ce changement de positionnement et consacre 56% de son budget de publicité digitale au mobile.

En effectuant une formation marketing digital, vous comprendrez mieux les tenants et aboutissants de cette nouvelle communication et la manière dont il vous sera possible de cibler au mieux votre audience.

 

Comment votre agence de marketing digital peut-elle développer votre e-commerce ?

Qubit, un opérateur de technologies de personnalisation marketing, a réalisé une vaste étude pour mieux comprendre comment améliorer son e-commerce et tenter de lutter contre des géants du secteur tels qu’Amazon.

Une analyse de 2 milliards de parcours clients à la loupe

Qubit est allé très loin dans sa démarche puisqu’il a analysé pas moins de 120 millions d’actes d’achat. Cette étude web analytics permet de mieux comprendre le parcours du client et le revenu par visiteur afin d’imaginer les axes d’amélioration pour convertir toujours plus. Il s’avère qu’en optimisant les sites e-commerce et en visant une personnalisation plus pointue, une agence e-marketing peut ambitionner une augmentation de 6% de chiffre d’affaires pour ses clients.

Comment booster son e-commerce ?

Selon cette étude, il est indispensable d’adapter son message au client pour l’inciter à acheter. Et cela passe par le fait d’encourager les achats d’impulsion, notamment en indiquant des stocks faibles. Qubit estime que le revenu par visiteur peut augmenter de 2,9% si la rareté du produit est mise en avant. Il est également possible de jouer sur la limite de temps, avec des ventes flash par exemple, cela pourrait augmenter le revenu par acheteur de 1,5%. Autre point mis en avant : travailler sur les produits tendance et les recommandations. Cet axe incitatif permet là encore d’augmenter le revenu par visiteur du site. En revanche, l’étude souligne que votre agence digitale ne doit pas tout miser sur l’esthétique. En effet, jouer sur les boutons et la navigation ne suffit pas. Pire, cela peut avoir pour effet, à terme, de détourner les visiteurs vers d’autres sites e-commerce. Au final, l’objectif est bien sûr de personnaliser sa démarche, c’est ce qui fera la différence et permettra de lutter contre des poids lourds du secteur du e-commerce et d’augmenter sensiblement son chiffre d’affaires.