Nous avions déjà le SEO, le SEA, le SMO, à présent on aborde le SXO. Si ce terme a vu le jour il y a quelques années, force est de constater qu’il est grand temps d’apprendre à en maitriser les tenants et aboutissants.

Le SXO : mais qu’est-ce donc ?

Pour faire simple, il s’agit d’un mélange de référencement et d’expérience utilisateur. On mixe SEO et UX pour obtenir SXO. Mais concrètement, à quoi ça correspond ? L’idée est de se dire, ce que nombre de professionnels ont oublié, qu’un site s’adresse au lecteur et non à Google. Google n’achète pas, Google ne commente pas, ne partage pas. Une agence seo doit naturellement penser référencement. Car sans positionnement correct sur Google, aucun internaute n’aura le loisir de voir votre contenu. Mais l’objectif final est bien de séduire un utilisateur humain, pas un robot.

Comment fait-on du SXO ?

Votre agence référencement naturel va devoir mettre en place une stratégie complète de séduction pour le lecteur afin d’améliorer son expérience et de le convertir. Et cela ne peut que se faire avec une agence webmarketing. Ces deux entités vont devoir suivre des étapes bien précises pour parvenir à leurs fins. Ces étapes, les voici :

  • Une stratégie de contenu pertinente pour répondre aux attentes des internautes.
  • Se rendre visible sur Google avec les rich snippets et plus récemment les featured snippets.
  • Créer des landing pages optimisées sémantiquement et visuellement.
  • Améliorer la vitesse de chargement pour une meilleure UX.
  • Fidéliser l’internaute pour ne pas perdre le bénéfice du travail d’acquisition.