Quand une agence digitale utilise l’A/B testing pour l’optimisation de sites

L’aspect d’un site internet influence naturellement les internautes lors de leur prise de décision. Charte graphique, ergonomie site web, navigation, chaque élément compte pour transformer les visiteurs en clients. Pour une optimisation de son site, l’A/B testing est une méthode devenue incontournable.

Mieux comprendre l’A/B testing

Cette méthode consiste à réaliser des tests pour savoir quelle version de votre site sera la plus pertinente aux yeux des internautes. Deux versions sont au minimum proposées afin de déterminer les réactions et les actions. Une analyse très pointue des résultats par votre agence digitale validera l’une ou l’autre de ces versions.

Que tester avec l’A/B testing ?

L’intérêt de cette pratique est quelle s’applique à de nombreux éléments sur le site. Il peut tout à la fois s’agir des couleurs, de la taille des polices, de la position des menus, du contenu, qu’il s’agisse de contenu textuel ou d’images et de vidéos, etc. L’A/B testing peut être réalisé sur tout le site ou sur une landing page afin de s’assurer que celle-ci est réellement efficace et qu’elle donne envie aux internautes d’en savoir plus ou de réaliser l’action que l’on attend d’eux (saisie de formulaire, achat d’un bien ou d’un service, etc.).

Comment mettre en place l’A/B testing ?

Votre agence webmarketing doit mettre en place une stratégie qui consiste à analyser le problème présent sur un site et définir ensuite les améliorations potentielles. Vient ensuite la phase de test puis l’analyse des résultats avant la mise en ligne de la version définitive. Tout le problème réside dans la recherche des solutions pour optimiser le site et le rendre plus performant. La limite de l’A/B testing est qu’il s’agit d’une méthode qui prend du temps. En effet, un seul changement peut être effectué à chaque fois si on souhaite connaître l’efficacité de chaque élément.

Les Web designers Wedig créent des interfaces offrant un confort de navigation optimal pour les utilisateurs et respectant les bonnes pratiques.

Personnaliser l’expérience utilisateur, une nécessité pour la réussite d’un business en ligne

Personnaliser l’expérience utilisateur consiste en la création d’un contexte de navigation spécifique à chaque internaute en s’appuyant sur les données collectées sur lui, comme la géolocalisation, les caractéristiques démographiques ou comportementales, par exemple. La personnalisation du parcours de l’internaute est devenue une pratique courante sur le web, voyons comment la mettre en œuvre de façon cohérente.

Pourquoi personnaliser l’expérience de navigation ?

De nombreuse études ont montré que les internautes sont largement demandeurs d’une navigation qui leurs est adaptée. En effet, 82 % des internautes s’attendent à une expérience personnalisée et cohérente en arrivant sur un site (source : Association of National Advertisers, McKinsey, 2015) et 88 % des internautes déclarent qu’ils ne reviendront par sur un site suite à une mauvaise expérience (source : Gomez report, « Why web performance matters »). Il paraît donc essentiel d’optimiser l’expérience de vos visiteurs selon leurs besoins et attentes afin de les retenir sur votre site. Il s’agit d’un travail à mener en continu, et pas seulement au moment de la refonte d’un site. En effet, les pratiques sur le web sont en constante évolution, il est donc primordial de s’assurer régulièrement que son site est en phase avec les habitudes de navigations des internautes. Cette étape a une influence considérable sur le potentiel de conversion de votre site.

Comment personnaliser l’expérience utilisateur ?

Votre agence webanalytics vous accompagne dans la personnalisation de votre site. La webanalyse est au fondement de tout projet de personnalisation de la navigation d’un site. En effet, la première étape de la personnalisation est la collecte des données de vos visiteurs et la segmentation de ces derniers, il s’agit d’adapter le contenu et les offres du site aux segments des visiteurs. Un audit de votre site va permettre d’identifier les contenus les plus appréciés, les éléments bloquants et les points importants qui passent inaperçus du fait de leur emplacement ou manque de visibilité. Sur la base des enseignements apportés par cet audit, le site pourra être adapté dans sa structure et ses contenus. Une analyse régulière de l’audience et des comportements des utilisateurs permettront d’évaluer l’efficacité des optimisations et d’apporter des nouvelles corrections.

Quel budget accorder à la personnalisation de l’UX ?

La mise en place d’une expérience utilisateur personnalisée est un projet à budget très variable selon la complexité des fonctionnalités à créer.

Néanmoins, si vous vous lancez dans la personnalisation de votre site, mais n’avez pas de moyens importants pour le développement de fonctionnalités sophistiqués, sachez que la personnalisation ne doit pas forcément être complexe pour générer des résultats. En effet, simplement reconnaître les visiteurs par leurs noms augmente la probabilité de passer à l’achat pour 56 % des internautes (Accenture, 2016). De plus, 58 % des internautes sont plus enclins à acheter sur un site qui leur recommande des produits selon les achats effectués précédemment et 65 % achèteraient davantage sur un site présentant leur historique d’achats (Accenture, 2016). La personnalisation du site Web représente donc une réelle opportunité d’augmenter les revenus de l’offre en ligne.

Comment votre agence digitale détermine le profil de votre audience ?

A l’heure de la personnalisation, définir des personas s’impose naturellement. Cela permet de mettre en place une stratégie digitale plus ciblée. Mais comment procéder pour définir le profil de sa cible ?

Sondages et réseaux sociaux

Il est tout d’abord nécessaire de trouver des données pour classer ses clients dans des catégories spécifiques. Pour cela, vous pouvez utiliser les réseaux sociaux (Facebook, LinkedIn, etc.) afin d’en savoir plus et de déterminer des critères d’âge, de sexe, de CSP ou de géographie. Le sondage peut également permettre d’obtenir des informations majeures pour que votre agence digitale puisse ensuite catégoriser les profils.

Déterminer le profil type

A travers les données récoltées, vous allez pouvoir déterminer le profil type de votre audience. S’agit-il de femmes de 40 ans habitant à Paris ou d’hommes de 60 ans habitant à Marseille ? Ces données auront un impact majeur sur la manière de communiquer avec des profils sensiblement différents. Et si un profil type se détache, n’oubliez pas pour autant de trouver d’autres points communs qui pourraient créer des « sous-profils ».

Adapter sa démarche commerciale

Connaître sa cible, c’est aussi et surtout savoir ce qu’elle attend. La stratégie webmarketing doit être encore et toujours ciblée. Dans le cas contraire, le risque est de mettre en place une stratégie contre-productive et d’envoyer son audience à la concurrence. Sachez donc déterminer les attentes de chaque profil pour lui délivrer le message attendu.

Trouver toujours plus d’informations

Définir le profil type est une chose. Mais votre agence e-marketing doit toujours aller plus loin pour en savoir plus sur votre cible. Leurs habitudes de consommation, leur quotidien, chaque élément apporte sa pierre à l’édifice pour humaniser son audience et lui faire comprendre que vous avez bien la réponse à ses besoins.

YouTube fait évoluer son ergonomie site internet

C’est en 2005 que YouTube a vu le jour. Première plateforme de vidéos au monde, elle est devenue totalement incontournable pour regarder des vidéos venues d’horizons divers. Elle touche ainsi toutes les cibles potentielles. Récemment, YouTube a décidé de revoir son design pour l’actualiser.

Un nouveau logo pour YouTube

Il était temps pour YouTube de changer son logo. En effet, le responsable du département d’art de YouTube, Christopher Bettig, a expliqué qu’il existait des différences entre les deux U du nom de la marque et que les arrondis des boutons n’étaient pas totalement identiques. A présent, le « Tube » coincé dans son bouton rouge a disparu et la marque, avec son agence e-marketing, a choisi de décaler ce bouton pour l’afficher à gauche de YouTube. Et, symbole parmi les symboles, ce bouton prend l’apparence d’un bouton « play ».

Une nouvelle expérience utilisateur

YouTube n’a pas uniquement repensé son logo. L’expérience utilisateur est la base de toute réussite sur le web, la marque a donc choisi de revoir son ergonomie site web et d’offrir une plus grande cohérence entre ses différents services. Cette nouvelle ergonomie site internet est plus moderne, basée sur le flat design avec un minimum d’ombres et de cases. L’objectif principal des équipes de YouTube était de simplifier toujours plus l’utilisation de cette plateforme et de permettre une meilleure lisibilité en valorisant le contenu et non le design du site lui-même. Sur mobile, on constate également quelques évolutions. Un « swipe » (balayage latéral) permet d’afficher simplement la vidéo précédente ou suivante tandis que le lecteur s’adapte au format du support mobile. Enfin, une colonne latérale suggère des vidéos liées.

Comment bien optimiser l’ergonomie site internet pour le rendre plus efficace ?

Avoir un beau site, c’est bien. Avoir un site internet efficace, c’est mieux ! Découvrons tous les aspects qu’il ne faut pas négliger si vous souhaitez que votre site convertisse.

Miser sur la sobriété

Le but du jeu n’est pas d’agresser le visiteur de votre site web. Optimiser son ergonomie web, c’est tout d’abord penser à élaborer une charte graphique sobre. Ne multipliez pas les couleurs, évitez les animations sans fin et misez tout sur la simplicité.

Organiser son contenu

Sur un site, certains éléments sont plus importants que d’autres. N’hésitez pas à jouer avec les encadrés, les tailles de polices, etc., sans en abuser pour autant. Faites ressortir les éléments essentiels à l’image des CTA afin d’inciter vos visiteurs à agir.

Soigner sa navigation

Votre agence seo est parvenue à faire venir des internautes sur votre site ? Ne gâchez pas tout avec un site dont la navigation est si peu fluide qu’elle fera fuir vos visiteurs. Hiérarchisez vos pages, utilisez un moteur de recherche et ne lésinez pas sur le maillage interne.

Faire un site responsive

Soigner l’ergonomie site internet, c’est aussi et surtout faire en sorte de proposer un site en responsive design. A l’heure du multi-device, êtes-vous prêt à perdre la majorité de vos visiteurs parce que votre site ne peut être lu correctement sur un smartphone ?

Faire de l’A/B testing

C’est la base de toute optimisation de site web. Même si vous tentez de vous mettre à la place de vos clients, il n’est pas toujours simple de prendre le recul nécessaire. Réaliser des tests permet de savoir quelle formule transforme le mieux pour proposer un site qui corresponde à la majorité de votre cible.

A/B testing : l’outil de votre agence webmarketing pour améliorer la conversion

Quel que soit le support utilisé (site Web, email, application mobile…), il est difficile de concevoir du premier coup un support totalement efficace et au maximum de ses performances. Par ailleurs, les tendances et les habitudes des utilisateurs sur le web évoluent de façon continue, les supports proposés doivent donc évoluer en conséquence. L’A/B testing permet de répondre à ces problématiques, cette méthode webanalytics est un passage obligatoire pour affiner sa stratégie et convertir toujours plus.

Qu’est-ce que le A/B testing ?

Cette méthode peut s’appliquer dans différents domaines du web. Mais force est de constater que dans le cadre d’un site e-commerce, elle peut tout simplement devenir indispensable. Le concept est de réaliser des tests pour comprendre quelle version d’un contenu ou d’un élément (bouton, image, lien…) en ligne a la plus d’impact. Cela nécessite de réaliser une analyse précise des résultats pour faire ressortir la solution la plus pertinente.

A/B testing : pour tester quoi ?

Concrètement, on peut tester énormément de choses de cette manière. Si l’on évoque toujours le e-commerce, votre consultant webmarketing va tenter de déterminer quelle fiche produit permet de mieux vendre. Cela va passer par la présentation de la page, le nombre de photos, la présence ou non de vidéos, etc. Le test est réalisé durant un certain temps pour chaque présentation et, à la fin, on détermine quelle forme de fiche produit a généré le plus de ventes. Le A/B testing dans le e-commerce permet également de définir la structure même du site. Menu en haut ou latéral, menu déroulant ou non, couleurs utilisées, mise en place d’une aide en ligne ou pas, tout peut être testé par un expert web analytics.

Quid des campagnes AdWords ?

Pour booster votre e-commerce, vous aurez certainement envie de lancer une campagne AdWords. Là encore le A/B testing est primordial. L’objectif est de déterminer quelle annonce transforme le plus. Dans le cadre d’une campagne adwords, le titre et le message délivré ont toute leur importance, il est essentiel de savoir quels termes auront le plus d’impact sur la cible.

En quoi consiste un dispositif marketing automation ?

Optimisation des tâches, personnalisation, gain de temps et de productivité, le marketing automation a tout pour séduire les agences de marketing. Mais concrètement, qu’est-ce que le marketing automation ?

Le marketing automation en quelques mots

Cette technique utilisée par votre consultant webmarketing consiste à automatiser les tâches pour une démarche plus user centric. Cette automatisation se réalise à partir des données collectées sur les utilisateurs pour leur offrir un parcours client optimal. L’objectif est de leur délivrer la bonne information au bon moment, de capter leur attention et, à terme, de les inciter à réaliser l’action que l’on attend d’eux. Il peut s’agir de remplir un formulaire, d’adhérer à un service ou d’acheter un produit.

Quelques exemples d’actions en marketing automation

Concrètement, votre agence digitale peut mettre en œuvre diverses actions pour séduire vos visiteurs. Il peut s’agir de déclencher un envoi de mail en cas d’abandon de panier (remarketing), de gérer un rappel automatique au bout d’un temps prédéfini, etc. La mise en place d’un scénario permet de rappeler en permanence, sans le harceler, au visiteur qu’il est au bon endroit et que votre structure a la réponse à ses besoins.

Une démarche user centric

L’objectif pour votre agence de marketing digital n’est pas ici de communiquer pour communiquer mais bel et bien d’envoyer un message ciblé à l’utilisateur. Il convient en amont de définir un persona afin de comprendre les besoins réels des clients, selon leur catégorie, et de leur apporter l’information ou l’offre qu’ils attendent.

Les avantages du marketing automation

Le ciblage et la définition du scénario sont les phases qui prennent le plus de temps. Ensuite, on s’aperçoit que le marketing automation offre un gain de temps et d’efficacité redoutable et permet une conversion toujours plus importante.

Comment votre agence de marketing digital peut-elle développer votre e-commerce ?

Qubit, un opérateur de technologies de personnalisation marketing, a réalisé une vaste étude pour mieux comprendre comment améliorer son e-commerce et tenter de lutter contre des géants du secteur tels qu’Amazon.

Une analyse de 2 milliards de parcours clients à la loupe

Qubit est allé très loin dans sa démarche puisqu’il a analysé pas moins de 120 millions d’actes d’achat. Cette étude web analytics permet de mieux comprendre le parcours du client et le revenu par visiteur afin d’imaginer les axes d’amélioration pour convertir toujours plus. Il s’avère qu’en optimisant les sites e-commerce et en visant une personnalisation plus pointue, une agence e-marketing peut ambitionner une augmentation de 6% de chiffre d’affaires pour ses clients.

Comment booster son e-commerce ?

Selon cette étude, il est indispensable d’adapter son message au client pour l’inciter à acheter. Et cela passe par le fait d’encourager les achats d’impulsion, notamment en indiquant des stocks faibles. Qubit estime que le revenu par visiteur peut augmenter de 2,9% si la rareté du produit est mise en avant. Il est également possible de jouer sur la limite de temps, avec des ventes flash par exemple, cela pourrait augmenter le revenu par acheteur de 1,5%. Autre point mis en avant : travailler sur les produits tendance et les recommandations. Cet axe incitatif permet là encore d’augmenter le revenu par visiteur du site. En revanche, l’étude souligne que votre agence digitale ne doit pas tout miser sur l’esthétique. En effet, jouer sur les boutons et la navigation ne suffit pas. Pire, cela peut avoir pour effet, à terme, de détourner les visiteurs vers d’autres sites e-commerce. Au final, l’objectif est bien sûr de personnaliser sa démarche, c’est ce qui fera la différence et permettra de lutter contre des poids lourds du secteur du e-commerce et d’augmenter sensiblement son chiffre d’affaires.

Phygital : une stratégie à privilégier par votre agence webmarketing ?

Phygital, ce terme ne vous dit peut-être rien et pourtant, cela pourrait être la clé de votre réussite en travaillant les divers canaux à votre disposition. Comment cela fonctionne-t-il ? C’est ce que nous allons découvrir.

Qu’est-ce que le phygital ?

Il s’agit de la contraction de physique et digital. Cette stratégie digitale mise à la fois sur le point de vente physique et sur les techniques digitales. L’objectif est ainsi de digitaliser son point de vente pour le rendre plus attractif, plus performant et attirer de nouveaux clients. Votre agence digitale vous a certainement parlé de l’UX sur votre site internet ? Il s’agit à présent d’améliorer l’expérience utilisateur en magasin grâce à la technologie.

Phygital : les techniques à mettre en place

Votre agence webmarketing va vous proposer diverses solutions pour rendre votre point de vente plus moderne, plus vivant, plus interactif. Nombre de commerces n’ont pas l’espace suffisant pour mettre tout leur stock en rayon. L’apport d’une borne digitale avec un catalogue complet peut permettre d’augmenter très sensiblement le chiffre d’affaires. Nombre de commerces ont déjà fait le choix de s’équiper d’une telle technologie. Mais ce n’est pas tout. On peut intégrer dans son magasin des gondoles, des étiquettes ou des linéaires intelligents pour réaliser des analyses plus pointues du comportement de l’acheteur. Le phygital met également en avant la stratégie cross canal. Pour votre agence e-marketing, il s’agit de gérer au mieux ses stocks en mettant en place la commande sur internet que l’on peut se faire livrer ou venir cherche en magasin. Si cela permet de faire revenir les internautes en magasin, la phygital permet à ces derniers de disposer d’un nombre de données beaucoup plus importants sur les clients physiques afin d’adapter son commerce physique aux besoins réels des clients comme on le fait aujourd’hui massivement sur internet.

Votre agence SEO va-t-elle bientôt devenir une agence SXO ?

Nous avions déjà le SEO, le SEA, le SMO, à présent on aborde le SXO. Si ce terme a vu le jour il y a quelques années, force est de constater qu’il est grand temps d’apprendre à en maitriser les tenants et aboutissants.

Le SXO : mais qu’est-ce donc ?

Pour faire simple, il s’agit d’un mélange de référencement et d’expérience utilisateur. On mixe SEO et UX pour obtenir SXO. Mais concrètement, à quoi ça correspond ? L’idée est de se dire, ce que nombre de professionnels ont oublié, qu’un site s’adresse au lecteur et non à Google. Google n’achète pas, Google ne commente pas, ne partage pas. Une agence seo doit naturellement penser référencement. Car sans positionnement correct sur Google, aucun internaute n’aura le loisir de voir votre contenu. Mais l’objectif final est bien de séduire un utilisateur humain, pas un robot.

Comment fait-on du SXO ?

Votre agence référencement naturel va devoir mettre en place une stratégie complète de séduction pour le lecteur afin d’améliorer son expérience et de le convertir. Et cela ne peut que se faire avec une agence webmarketing. Ces deux entités vont devoir suivre des étapes bien précises pour parvenir à leurs fins. Ces étapes, les voici :

  • Une stratégie de contenu pertinente pour répondre aux attentes des internautes.
  • Se rendre visible sur Google avec les rich snippets et plus récemment les featured snippets.
  • Créer des landing pages optimisées sémantiquement et visuellement.
  • Améliorer la vitesse de chargement pour une meilleure UX.
  • Fidéliser l’internaute pour ne pas perdre le bénéfice du travail d’acquisition.