En 2016, Google mis à jour son algorithme de recherche locale. C’est ainsi que l’on a découvert Google Opossum. Mais concrètement, que change ce nouvel animal ?

Mieux vaut bien renseigner ses données

Si vous avez confié votre référencement à une agence seo, espérez que celle-ci renseigne parfaitement les renseignements concernant votre entreprise. Pourquoi ? Simplement parce que si vous avez la même adresse qu’un concurrent, Google ne fera apparaître qu’un résultat : le mieux optimisé et le plus précis sur l’emplacement.

Bien cibler selon la position de l’internaute

Auparavant, le SEO local se contentait d’accentuer une combinaison de l’activité et de la ville. Votre agence de référencement tentait ainsi de vous positionner sur « coiffeur Rennes », « agence web Rennes », etc. Mais avec la géolocalisation, cela ne suffit plus. Variez les informations en plaçant les noms des rues ou des quartiers par exemple pour que Google vous ressorte en premier en fonction du lieu précis où se trouve votre client potentiel.

Les entreprises périphériques mieux considérées

Auparavant, une entreprise située à côté de Rennes avait plus de difficultés à se positionner de manière locale lorsque les internautes saisissaient le nom de la ville que les entreprises installés sur la ville même. Avec Opossum, la donne change puisque là encore on tient compte de la position de l’internaute et de sa requête.

Attention à l’ordre des mots clés

Si l’on cherche traiteur Rennes ou Rennes traiteur, on peut légitimement imaginer que les résultats seront les mêmes. Or il n’en est rien. Votre agence digitale a donc tout intérêt à vous inciter à varier les termes sur votre site.

SEO global, SEO local, pas le même combat !

Attention, avec Opossum, il convient de mettre en place deux stratégies distinctes. Avoir un site parfaitement référencé n’induira pas automatiquement un bon positionnement en local. Il est important aujourd’hui de bien soigner ces deux aspects du SEO.