La stratégie du Netlinking est une des composantes principales du référencement d’un site.

Le référencement Google est basé sur le PageRank, un algorithme qui attribue un score à chaque page web, score d’autant plus important que la page comporte de liens entrants pertinents (backlinks).
Mais apporter un nombre de liens importants à son site de manière artificiel ne fonctionne pas. Il y a quelques années, acheter de nombreux liens partant de sites annuaires et pointant vers sa page pouvait faire augmenter son PageRank, mais ce n’est plus le cas, et Google fait même la chasse aux sites qui tenteraient d’accumuler des quantités de liens artificiellement, en les pénalisant au niveau du référencement.
En fait, chaque lien entrant sur la page apporte lui-même un score calculé grâce au PageRank de la page d’où il vient, divisé par le nombre de liens que cette page contient. On comprend donc l’importance de ne pas multiplier les liens sortants d’une même page, et à l’inverse le besoin d’obtenir des liens entrants de forte valeur, c’est-à-dire provenant de pages populaires et pertinentes quant au sujet traité. Mais le sujet ne fait pas tout, il y a aussi et surtout l’autorité du domaine du site, c’est-à-dire la légitimité et la popularité d’un site, mesurée par Google sur une échelle de 1 à 100.

Obtenir des Backlinks de qualité

Avant de démarrer la stratégie de Netlinking

Quelques vérifications et actions de bon sens sont à prendre en compte avant de mettre en œuvre sa stratégie de Netlinking :
• L’expérience utilisateur doit être optimale, sinon Google limitera le Trafic organique (ou naturel) : il faut éviter au maximum les erreurs d’URL ( 404), les redirections temporaires (302) , les faibles vitesses de chargement, le plagiat … Des outils existent pour repérer toutes ces failles.
• Une architecture solide, de type silo inversé : les liens entrants doivent arriver sur une page de contenu rédactionnel riche et pertinent (blog, édito …), qui elle-même essaimera et redirigera ensuite vers les pages produits du site, ou des pages plus ciblées.
• Un site responsive, c’est à dire accessible au plus grand nombre et avec aisance sur les divers terminaux (PC, Smartphones, tablettes)

Le contenu est ROI (« Return on investment »)

Un contenu original et de haute qualité est le premier point qui va attirer des backlinks de valeur à une page.
Se mettre à la place du l’internaute, se dire : qu’est-ce qui va me faire venir ici ? Si l’on excepte les contenus à sensation où rien d’autre que l’émotionnel n’explique une fréquentation importante, et les contenus commerciaux racoleurs, avec des produits à des prix imbattables, on retiendra que ce qui fait venir le lecteur est une valeur ajoutée technique, didactique, intellectuelle, spirituelle, ou simplement divertissante, par exemple des tutoriels gratuits, débutants ou experts dans tous les domaines. Il faut éviter le niveau « intermédiaire ». La demande est forte pour un sujet lorsque l’on débute et que l’on est en recherche de synthèse et vulgarisation, ou au contraire lorsque l’on est expert et que l’on cherche des renseignements techniques de plus en plus poussés.
Il y a donc la qualité du contenu, mais ce contenu ne doit pas être statique, c’est-à-dire qu’il doit être régulièrement mis à jour. Une page qui vit, s’étoffe et se renforce au fil du temps est un gage de dynamisme et de qualité pour les robots de Google qui auront tendance à la faire remonter plus vite et plus haut. Les liens naturels générés vers les pages en question auront donc plus de chance d’être ensuite les sujets de futurs backlinks, c’est l’effet boule de neige.

Créer des liens … pour générer des liens !

Car obtenir des backlinks de qualité n’est pas qu’un échange de bons procédés entre communautés, mais plutôt un outil d’équilibre entre les besoins de chacun (par analogie avec la « Main invisible » d’Adam Smith) : Un site expert en tutoriel photo, avec des articles de haute valeur sur le sujet sera naturellement référencé par les blogs et forums photo, qui eux-mêmes recevront des liens du site expert pour répondre à d’éventuelles questions que le webmaster ne pourrait pas toutes traiter faute de temps.
L’échange de liens aura une efficacité accrue s’il met en jeu un site avec une forte autorité de domaine !
La liste de diffusion est également un bon moyen de faire grossir qualitativement son capital backlinks, si on la fait vivre et grandir : les destinataires de cette mailing-list, appréciant par nature le sujet qu’on leur propose sur un site, seront les plus à même de créer des liens vers un site qu’ils aiment, au sein de leurs blogs, pages persos, réseaux sociaux.

Découvrez nos prestations en référencement naturel !

Les consultants SEO Wedig mettent en œuvre leur expertise technique pour optimiser le positionnement des sites web dans les résultats des moteurs de recherche.