Vous souhaitez mettre en place une stratégie gagnante en vue de booster votre influence sur les réseaux sociaux ? Votre succès dépend principalement de quelques habitudes saines qu’il est nécessaire d’adopter de toute urgence. Le Webmarketing peut vous y aider. Les Key Performance Indicators (KPI), ou plus précisément les Indicateurs clés de performance en français, sont des outils redoutables, à même de mesurer et de façonner à l’échelle globale l’impact de votre stratégie digitale. Le choix parmi les différents KPI est pléthore. Mais soyez sans crainte, les répertorier un par un serait inutile et fastidieux. Ils dépendent intrinsèquement des objectifs que vous souhaitez vous fixer.

Une fois vos Indicateurs clés de performance paramétrés, il vous sera plus facile de procéder à l’analyse de vos réseaux sociaux. Il s’agit là d’une étape charnière qui va vous permettre de quantifier l’affluence de vos réseaux sociaux afin d’identifier les stratégies et les éventuelles corrections à mettre en place pour booster leur activité.

Parmi les outils phares qui sont mis à votre disposition, l’on retrouve :

Google Analytics, qui n’a pas son pareil lorsqu’il s’agit de mesurer et recenser les données de trafic émanant de vos réseaux sociaux. Pour continuer dans la web analyse, vous pourriez créer un tableau à l’aide de Google Sheet ou Excel afin d’y inscrire l’évolution de vos données. À l’aune des informations recueillies, il vous sera possible de disposer d’un bilan organisé qui constituera un point d’ancrage pour de futures améliorations. Mesurer les KPI s’avère donc être une étape incontournable dans votre stratégie marketing. Il est vivement conseillé de les relever autant de fois que nécessaire, si possible une fois par mois au minimum.

Quels KPI pour vos réseaux sociaux

  • Facebook : avant toute chose, il est primordial de jauger la portée et les impressions que véhiculent vos publications sur vos contacts. Ont-elles rencontrées du succès auprès de vos fans ? Toutes ces questions vont vous permettre soit de consolider votre stratégie marketing ou bien de la réévaluer.
  • Instagram : Les KPI ressemblent sensiblement à ceux de Facebook à quelques détails près. Il s’agit encore une fois de scruter le nombre d’abonnés ainsi que son évolution mais également de suivre le taux d’engagement à chacune de vos publications. Sans omettre bien entendu les mentions et autres regrams associés à votre compte.
  • Twitter : Il est nécessaire de suivre constamment l’évolution de votre compte et la performance relative à chacun de vos tweets ainsi que les divers indicateurs inhérents à votre marque.
  • YouTube : à l’instar des autres réseaux sociaux mentionnés un peu plus haut, il s’agit de monitorer étroitement la croissance en terme d’abonnés. De plus, vous devez analyser les performances de vos vidéos en terme de vues, de « J’aime », de partages, et aussi de commentaires.

Évaluer ses objectifs

Notoriété

Plusieurs facteurs doivent attirer votre attention si la notoriété demeure votre objectif numéro 1 :

  • L’affluence de vos réseaux sociaux
  • Les hashtags et autres mentions
  • L’impact de vos publications sur votre auditoire

Acquisition

La croissance de votre communauté sur les réseaux sociaux dépend d’un ensemble de facteurs hétéroclites comme :

  • Le suivi régulier du nombre d’abonnés/followers/fans
  • Le taux de croissance proportionnel de vos abonnés par méthode comparative entre chaque réseau social
  • Le trafic en provenance des réseaux sociaux

Interaction et engagement

Afin d’induire davantage d’interactions et d’engagement, il est nécessaire de passer au crible certaines données clés :

  • Le nombre de likes, de commentaires, de retweets, de partages
  • Le taux de croissance global des interactions
  • La performance des publications et leur taux d’engagement en terme d’évolution
  • Les hashtags (croissance globale)
  • Déterminer la part objective d’influenceurs dans votre audience cible

Satisfaction

La satisfaction client devrait figurer dans le top de vos priorités tant elle peut rejaillir sur le prestige de votre marque. Voici quelques pistes d’amélioration à prendre en compte :

  • Faites un bilan des sentiments qui se dégagent des commentaires publiés (satisfaits ou mitigés)
  • Les hashtags et autres mentions
  • Les Favoris sur Twitter
  • Les « J’aime » ou « Je n’aime pas » sur Youtube
  • Le ratio perte/acquisition d’abonnés

Conversion

Il existe différents outils qui se prêtent parfaitement à l’analyse de votre taux de conversion comme :

  • Facebook Insights qui permet de jauger la capacité de vos followers à susciter des conversions sur votre site
  • Les clics et les liens
  • Le nombre de prospects émanant de vos réseaux sociaux

En ce qui concerne l’objectif de conversion, vous devez garder à l’esprit votre objectif initial. Souhaitez-vous simplement augmenter le nombre de visites sur votre site, ou bien permettre l’accès à des fichiers à télécharger, ou encore faire des ventes, etc. ? Répondre à ces questions constitue la première étape afin d’établir une stratégie gagnante.

Découvrez nos prestations en Web analytics !

Les consultants en Web analyse Wedig mettent en lumière les performances des actions webmarketing grâce à une stratégie sur-mesure de collecte, de mesure et d’analyse des données.