Un site web doit être parfaitement optimisé pour répondre à deux attentes : celle de Google et celle des internautes. Et la vitesse de chargement a toute sa place au cœur de cette démarche. Tentons donc de comprendre comment l’améliorer pour un meilleur SEO.

Améliorer la vitesse de chargement pour mieux convertir

Si la vitesse de chargement est prise en compte par Google et doit alerter votre expert SEO si votre site ne s’affiche pas de manière instantanée, n’oublions pas que c’est l’internaute que nous visons. Si la page ne s’affiche pas rapidement, si vous avez fait une formation SEO, vous savez parfaitement que votre visiteur fuira vers la concurrence. On dispose aujourd’hui du recul nécessaire pour comprendre à quel point cette vitesse est impactante. Le magazine GQ est l’exemple type. Grace à une meilleure ergonomie site web et quelques optimisations, le temps de chargement de son site a été diminué de 80%. Et il a augmenté en parallèle son trafic de 80%. Est-il nécessaire d’en dire plus ?

Quels sont les axes d’amélioration ?

On retrouve, dans le cadre d’un audit de site, de nombreux freins à l’affichage des pages. L’optimisation devra ainsi toucher les ressources externes souvent trop nombreuses, le javascript ainsi que le CSS utilisés de manière abusive et, bien sûr, les images qui ne sont pas optimisées. La compression des photos est un axe d’amélioration à privilégier, surtout si beaucoup de photos sont présentes sur votre site. Des études ont prouvé que les internautes préfèrent une image de moins bonne qualité qu’une image qui se charge lentement. Après avoir réalisé les optimisations nécessaires, il convient d’utiliser un outil neutre pour mesurer la vitesse de chargement de votre site.

Découvrez nos prestations en référencement naturel !

Les consultants SEO Wedig mettent en œuvre leur expertise technique pour optimiser le positionnement des sites web dans les résultats des moteurs de recherche.