Comment faire pour choisir ses mots clés pour être bien référencé ?

C’est une étape cruciale du référencement naturel (appelé aussi SEO). Si vous avez l’intention de créer un
blog ou un site commercial, sachez que le classement de votre site sur les moteurs de recherche dépendra, en grande partie, d’une stratégie de mots-clés adéquate. S’il est vrai que l’optimisation de votre site dépend de la pertinence des termes que vous sélectionnez, elle dépend également de bonnes techniques de référencement. En tant que leader du référencement, l’objectif est de vous fournir les bonnes solutions pour vous aider à réussir au niveau marketing.


Apprenez le vocabulaire de votre public

Pour mieux comprendre le langage de votre public, il est essentiel de vous poser quelques questions clés.
Celles-ci vous permettront de savoir qui est exactement votre buyer persona et quel est le public auquel
vous souhaitez vous adresser. Vous devrez également étudier les médias virtuels (forums, réseaux sociaux,
blogs, etc.) sur lesquels vos cibles ont l’habitude de surfer. Demandez-vous comment ils expriment leurs
idées et comment sont formulées leurs demandes. Concrètement, il s’agit d’identifier les termes que votre
public saisit habituellement pour trouver votre site. Pour ce faire, vous devez maîtriser le langage et
connaître les besoins de votre persona. Une fois que vous aurez identifié les termes qu’ils utilisent le plus
souvent, vous pourrez établir votre liste de ceux qui vous permettront d’être bien classé dans les SERP.

Recherchez des sujets liés à votre secteur


Certaines grandes marques se font voler la vedette simplement parce qu’elles ne travaillent pas assez sur
les mots clés liés à leur secteur ou à leur marque. Pour bien positionner votre site en SEO, il est donc
impératif de définir ces expressions. Listez toutes celles qui vous viennent à l’esprit et qui sont liées à
votre marché. Ensuite, essayez de comprendre les questions ultimes pour déterminer les termes que votre
cible et vos concurrents utilisent pour décrire votre entreprise. Mettez-vous toujours à la place de ceux qui visitent votre site et imaginez les requêtes qu’ils peuvent taper pour vous trouver sur internet ou sur les réseaux sociaux.


Sélectionnez les principaux mots-clés sur lesquels vous souhaitez vous positionner.


C’est l’expression que l’internaute, les clients recherchent en SEO sur Google. En réalité, l’objectif d’une
stratégie de référencement est de faire en sorte que vos pages soient positionnées en haut des résultats, sur un maximum de mots-clés de toutes sortes. Par exemple, si vous vendez des chaussures, vous souhaitez que votre site apparaisse dans les premières lignes lorsqu’un utilisateur tape « acheter une paire de chaussures » ou « chaussures moins chères ».
Le processus d’optimisation des requêtes pour lesquels vous souhaitez être classé est simple. Il est
possible de lister 10 à 50 requêtes pertinentes dans un fichier Word que vous nommerez « mots-clés
principaux ». Cette liste de champs sémantiques vous sera très utile dans les opérations suivantes. Pour une meilleure visibilité sur votre contenu de site, il est très important de prendre le temps de dresser une liste exhaustive de mots-clés prioritaires.


Lister les mots-clés secondaires

Les contenus secondaires sont généralement des mots dérivés ou des synonymes de votre mot-clé
principal. Ils offrent des possibilités de meilleur classement. Les mots-clés secondaires donnent à Google
la possibilité de relier plus facilement votre page à un ou plusieurs « corpus ». En d’autres termes, ils vous
permettent de lier votre page principale à d’autres pages secondaires qui traitent du même sujet. Ceci est
particulièrement crucial si vous êtes dans un domaine très concurrentiel et que vous avez plusieurs pages
(blog et site commercial) sur les mêmes sujets.


Si vous voulez que votre page apparaisse dans plusieurs résultats de recherche SEO, il est essentiel de
lister les mots-clés secondaires. Sans cela, votre page ne pourra pas être liée au corpus et risque également d’être difficile à classer par les moteurs de recherche. Ainsi, en ayant une page spécialisée dans les produits alimentaires biologiques, il serait judicieux d’avoir une autre page présentant les activités liées à la commercialisation de produits naturels ou celles liées au bien-être. Pour ce faire, utilisez un outil de planification de mots-clés tel que « Keyword planner » ou au mieux Optimiz.me. Toutefois, le Keyword
planner doit être complété par un générateur de mots-clés. Le fonctionnement d’un générateur de champ lexical est le suivant : saisissez le terme de votre choix, le logiciel vous proposera des mots-clés alternatifs avec la possibilité de comparer le nombre de recherches potentielles.

Les mots-clés de longue traîne désignent l’ensemble des mots-clés ayant une faible concurrence et un faible volume potentiel. L’ensemble de ces mots disposés ou cumulés les uns aux autres aidera, néanmoins, à remonter facilement vos articles en tête des SERPs. Lorsqu’ils sont bien choisis, ils constituent environ 80% de votre trafic. Il y a plusieurs avantages à travailler sur les mots-clés de longue traîne.

  • Ils sont moins sollicités par la concurrence et donc plus faciles à atteindre.
  • Ils vous permettent d’obtenir un meilleur taux de conversion et un trafic plus qualifié.
  • Ils favorisent une bonne exploitation. Si vous perdez une position sur certains mots-clés de longue traîne,
  • cela n’aura pas vraiment de répercussions puisque vous travaillez sur d’autres mots similaires.

Où trouver des mots-clés de longue traîne pertinents ?

La plupart des meilleurs outils de référencement qui proposent des fonctionnalités suggérant
automatiquement des mots-clés sont payants. Cependant, il existe de bons logiciels pour détecter les
mots-clés de longue traîne.

La barre du moteur de recherche

La première chose que vous pouvez faire est de tester la barre intuitive du moteur de recherche. Cet outil
vous propose des suggestions dès que vous commencez à taper une requète dans l’onglet.

Recherches connexes

Utilisez les recherches connexes en bas de votre page Google pour créer votre récapitulatif de mots-clés
pertinents. Vous pouvez également utiliser AnswerThePublic.com pour trouver tous les résultats connexes
en tapant un mot clé court.

Les mots-clés de vos concurrents

La méthode consistant à utiliser ceux qu’ils utilisent est également une bonne stratégie. Pour les identifier,
il suffit de taper des informations liées à votre secteur d’activité et de repérer les sites qui apparaissent en
haut du classement.


Blogs et forums de discussion

Autres astuces, sur les réseaux sociaux, les blogs et les forums, vous trouverez les mots-clés que vos
abonnés et vos différentes cibles ont l’habitude de formuler. Ces mots-clés pertinents représentent de
véritables indicateurs pour mieux comprendre l’orientation des demandes de vos followers. Ces canaux
sont donc de véritables critères de blog qui vous aideront à mieux vous positionner sur le marché.

Évaluer le volume potentiel de chaque mot-clé

Une tactique adéquate favorise un trafic qualifié, durable et pérenne. Cette méthode marketing implique
de rechercher les mots et expressions pour lesquels vous souhaitez référencer votre site. La notion de
volume de recherche pondéré reste un excellent moyen d’évaluer le trafic potentiel d’un mot-clé. Lorsque
cet indice est intégré dans les critères de sélection, il permet de trouver les mots ou expressions les plus

rentables. Le volume de recherche pondéré est un concept simple à calculer. Il suffit d’insérer vos mots-
clés sur une feuille Excel en prévoyant une colonne pour les volumes de recherche, une seconde pour la

concurrence et une troisième pour l’indice. Cette méthode vous permet d’arbitrer les mots-clés et d’avoir
un meilleur retour sur investissement. Plusieurs outils peuvent vous aider à déterminer vos mots-clés.
Ahref et SemRush sont de bonnes applications qui favorisent le référencement et une meilleure visibilité
d’un site web. Elles offrent aux agences web des fonctionnalités très complètes comme la planification et

le suivi des mots-clés, l’exploration du contenu ou l’analyse des sites de la concurrence.

Intégrer un domaine lexical pertinent

Les experts du web sont unanimes sur le fait que pour avoir un contenu de qualité, il ne suffit plus de
lister les mots-clés. L’idéal est d’utiliser un champ lexical pertinent. Grâce à l’évolution technologique,
Google est désormais capable d’identifier la qualité d’un contenu qui a été utilisé dans le texte. Le géant de


l’Internet attache une grande importance à la variété des mots ou des expressions et à l’utilisation d’un
vocabulaire riche. C’est pourquoi il est nécessaire d’intégrer des synonymes et des mots dérivés pour
soutenir le contenu sur Internet. La richesse d’un texte consiste à faire appel à une vaste sémantique.
Cependant, pour rédiger un article fiable qui attire l’attention des internautes, il est nécessaire de garder en tête l’intérêt du lecteur et pas seulement le classement d’une page. Pour travailler efficacement, vous devez d’abord analyser les SERP. L’étude méthodique des résultats proposés par les moteurs de recherche vous permettra d’obtenir des informations précieuses sur les attentes des utilisateurs et le contexte sémantique approprié.

Conclusion

Vous avez toutes les clés en main pour choisir une liste pertinente de mots-clés. C’est un travail qui
demande de la patience, de l’imagination et de la stratégie. Vient ensuite la rédaction de vos pages, dont le contenu doit être optimisé avec le bon champ lexical afin d’être bien référencé par les moteurs de
recherche.