Cache Google : quel intérêt pour votre référencement naturel ?

Le cache de Google nous apprend quelle version de notre site apparaît pour Google et non pour l’internaute. A quoi sert le cache ? Comment le trouver ? C’est ce que nous allons découvrir à travers cet article.

Qu’est-ce que le cache de Google ?

Commençons par le commencement. Lorsque l’on va sur Google et que l’on saisit une requête, Google affiche une liste de résultats. Pour l’internaute, il n’y a bien qu’une seule version par page. Mais en réalité, il y en a deux. Il y a la version disponible au moment où l’on fait la recherche, et il y a la version en cache que Google connaît. Cette version est celle qui précède la version visible de tous si votre agence SEO a récemment fait des modifications et qu’elles n’ont pas eu le temps d’apparaître.

Comment accéder au cache de Google ?

N’imaginez pas qu’il faille chercher des heures pour savoir ce que Google voit de votre site. Non, c’est en réalité très simple, nul besoin d’être un expert SEO pour le trouver. Vous voulez tester ? Allons-y. Faites une recherche sur Google, n’importe laquelle. Regardez bien les résultats de votre recherche et concentrez-vous sur l’URL de site en vert. Vous voyez, à côté de cette URL, il y a un triangle vert. Cliquez dessus et vous pourrez accéder au cache de cette page.

Pourquoi aller chercher le cache d’une page ?

Pour un consultant SEO, cette fonctionnalité est utile. D’une part il permet d’avoir une vision globale et rapide de la page affichée. Le cache est également disponible même quand la page ne s’affiche plus de manière momentanée. Mais surtout, cela permet de savoir si les robots de Google sont passés et si les dernières modifications SEO ont été prises en compte afin d’analyser les résultats.

Mon site est pénalisé : comment une agence de référencement peut m’aider ?

Agence SEO : comment gérer un site pénalisé ?

Lorsqu’un site est pénalisé par Google, les conséquences peuvent tout simplement être dramatiques pour une entreprise qui mise massivement sur le web. Pourquoi un site peut-il être pénalisé et comment le faire remonter ? C’est ce que nous allons découvrir.

Pourquoi Google pénalise-t-il des sites ?

Panda et Pinguin ont changé la donne il y a quelques années sur Google et ont largement impacté la nature du travail de votre agence de référencement. En effet, c’est aujourd’hui la qualité du contenu qui prime tandis que les diverses techniques pour améliorer le référencement sont elles aussi évaluées. La qualité, le naturel, voilà ce qu’attend Google d’une agence SEO. Or, certains sites n’ont pas joué le jeu et ont continué à multiplier les backlinks de qualité, les contenus pauvres ou dupliqués. Et la sanction ne s’est pas fait attendre, certains sites ont été pénalisés et se sont retrouvés bien loin dans Google. Or, on le sait, c’est sur Google que les internautes font leurs recherches. Ne plus être présent en bonne place sur ce moteur peut tout simplement engendrer des conséquences catastrophiques pour une structure.

Comment lever une pénalité sur Google ?

C’est alors que commence le travail de votre expert référencement naturel. Car être pénalisé ne signifie pas, à moins d’être sur une liste noire, qu’il n’y a plus rien à faire. En revanche, il est absolument nécessaire d’agir dans les meilleurs délais pour remonter. Pour cela, pas de secret, il faut répondre aux exigences de Google. Et cela va passer par une suppression de certains backlinks, par la mise en place de liens de qualité, par une reprise du contenu si celui-ci était dupliqué et par l’ajout de contenu frais, unique et pertinent. D’autres actions peuvent naturellement être envisagées, contactez votre agence SEO pour en savoir plus.

Pourquoi votre agence référencement interdit-elle le contenu dupliqué ?

Dans les débuts du web, il n’était pas rare que les sites copient tout simplement les textes de la concurrence sans que cela ne pose problème. Aujourd’hui, Google veille à l’unicité des contenus et sanctionne le duplicate content.

Qu’est-ce que le contenu dupliqué ?

Le contenu dupliqué est ce contenu qui apparaît de manière similaire ou quasi similaire sur au moins deux sites ou deux pages d’un même site. Un référencement SEO efficace nécessite d’avoir des pages uniques en matière de contenu. Parfois, le duplicate content est le résultat d’une volonté de la part d’un propriétaire de site qui n’a pas envie de perdre de temps à écrire ses propres contenus. Parfois, c’est fait sans réfléchir par des professionnels qui ne connaissent pas la notion de contenu dupliqué. On retrouve cela régulièrement dans le e-commerce, les commerçants ayant tendance à recopier la fiche de leurs fournisseurs pour leurs produits.

Les conséquences du contenu dupliqué

Google passe sur les sites avec ses robots. S’il s’aperçoit que deux sites ont le même contenu textuel, il va devoir faire un choix pour le référencement de ces deux sites. Il va alors prendre en compte les dates d’indexation des pages et va privilégier la plus ancienne, celle qui a été copiée. Pour être certain que vous n’avez pas dupliqué de contenu involontairement, il existe des outils sur le web pour vérifier l’originalité de votre contenu.

Duplicate content et e-commerce

Pour une agence référencement, le e-commerce demande un travail de réflexion en amont pour éviter le contenu dupliqué. Les pages sont nombreuses, il est important de veiller à ce que l’on ne retrouve pas notamment deux descriptifs de produits identiques sur deux pages différentes ou deux balises META identiques. Il n’est pas rare que la construction même du site soit en cause et que deux URLs aient été utilisées pour la même page. En cas de souci avec les URL, l’URL canonique peut être la solution.

Référencement google : à quoi correspond le « Not provided » ?

Si vous avez déjà tenté d’analyser vous-même les données de votre site web pour déterminer les mots clés recherchés par les internautes, vous avez sans doute vu ce fameux « Not Provided ». Mais concrètement, à quoi ça correspond ?

Not Provided, qu’est-ce que c’est ?

Votre site est-il équipé d’un outil d’analyse d’audience, comme Google Analytics ? Si c’est le cas, vous avez certainement déjà vu ces termes. Avant 2011, lorsque l’on faisait une analyse des recherches sur Google, on accédait aisément aux mots clés utilisés par les internautes pour trouver son site. Une aubaine puisque cela permettait de savoir quels étaient les termes les plus porteurs et quels étaient ceux sur lesquels travailler son SEO. Aujourd’hui, au sein des solutions de mesure d’audience, en tête de liste, on retrouve ce « Not Provided » qui brouille totalement les pistes. En effet, en chiffrant ses pages de résultats, Google n’envoie plus une grande majorité des requêtes de l’internaute au site concerné. Résultat, vous connaissez le nombre de visiteurs de votre site mais, lorsqu’ils sont venus via le référencement naturel sur Google, vous n’avez aucune idée des termes recherchés.

Comment référencer son site sans informations ?

Certes, aujourd’hui on ne peut plus compter sur Google Analytics pour savoir quels sont les mots recherchés par Google. Mais il existe de nombreux outils pour savoir quels sont les mots clés sur lesquels vous êtes positionné à l’image de SEMrush. Cela donne un indice sur les termes à utiliser pour son SEO, mais cela permet également de savoir comment se positionne la concurrence afin de tenter de gagner des places sur Google. En outre, vous avez aussi la possibilité de vous adresser à une agence spécialiste du référencement ou de faire une formation SEO pour mieux comprendre quels outils viendront pallier le manque d’informations sur Google Analytics.

Pourquoi votre agence SEO mise beaucoup sur la longue traîne ?

Quand on met en place une stratégie SEO, on détermine les mots clés recherchés par les internautes. Mais l’idée n’est pas de se contenter des keywords les plus recherchés. La longue traîne a en effet un impact majeur sur le référencement naturel.

Qu’est-ce que la longue traîne ?

En matière de référencement, on peut classer les mots et expressions clés en trois catégories à savoir le top keywords, la middle tail et la long tail. La première catégorie correspond aux mots clés les plus recherchés, la seconde aux mots clés assez recherchés et la troisième aux mots clés moins recherchés mais beaucoup plus ciblés. Prenons un exemple. Vous avez une boutique en ligne de chaussures. Dans le top keywords on va trouver « chaussure », dans la middle tail on va trouver « basket homme montante » et dans la longue traîne « chaussure rose à lacets jaunes ».

Pourquoi la longue est-elle si importante pour le SEO ?

La première raison est que le top keywords est très concurrentiel. Difficile donc de se positionner sur ces mots clés. Les grands sites de marques ont déjà leur place dans les premiers résultats de Google, miser tout son référencement Google dessus est complexe. Miser sur la longue traîne, c’est envisager de séduire un public plus ciblé. La seconde raison est que la longue traîne, pour une agence seo, est un réel moyen d’apporter des visiteurs. Certes, chaque expression est peu recherchée mais lorsque l’on cumule les visites d’un site, on s’aperçoit que le top keywords va représenter 20% du trafic tandis que la longue traîne en représente 80%. Pour trouver les termes porteurs, votre agence AdWords va prendre les mots clés génériques auxquels elles vont associer une spécificité. Il peut s’agir d’ajouter une couleur, une taille, une matière ou d’associer le mot clé principal à des requêtes de type « pas cher », etc.

Gephi : un logiciel riche d’enseignements pour le référencement naturel

Gephi est un logiciel qui, à l’origine, n’est pas réellement un logiciel dédié au SEO. Pourtant, on s’aperçoit que ses données apportent des informations très intéressantes pour travailler son référencement.

Qu’est-ce que Gephi ?

Il s’agit d’un logiciel d’analyse de réseaux sociaux notamment. Il est utilisé pour réaliser des statistiques et ainsi mieux comprendre le comportement des internautes. Or, on le sait, le comportement des internautes est essentiel dans le cadre du référencement naturel. En effet, connaître sa cible, c’est un des prérequis pour optimiser son référencement.

Comment Gephi peut-il influencer votre référencement naturel ?

Gephi va devenir un réel outil d’audit pour améliorer votre SEO. En effet, il permet de réaliser un audit technique et de vérifier les erreurs sur votre site ainsi que les liens qui viennent alourdir votre code source pour rien. Ce logiciel analyse également le contenu et sait vous alerter en cas de contenu dupliqué et de contenu qui ne présente pas la qualité suffisante pour séduire Google. Enfin, c’est un audit de la structure même de votre site qui vous est proposé avec Gephi. Le logiciel met en valeur les pages les plus populaires et propose un pagerank interne à votre site.

Comment ça marche ?

Utiliser Gephi pour le SEO consiste à crawler son site avec cet outil afin de récupérer les données de celui-ci. Un export sur Excel permet de classer les données pour ensuite les analyser. Cette fois, il faut retourner sur Gephi où vous pourrez traiter les données importées. De nombreuses manipulations sont nécessaires ensuite pour améliorer la lisibilité des données. Si vous n’êtes pas prêt à vous lancer dans une telle aventure, peut-être que la solution est tout simplement de contacter une agence web seo.

Penguin : votre agence SEO va devoir faire sans les annonces de mise à jour de Google

Google Penguin, rappelons-le, est un filtre de Google qui avait changé la donne pour les professionnels du web et ce, dès 2012. Misant sur la qualité des résultats proposés aux internautes, il avait fortement remis en question le travail d’optimisation du référencement naturel.

Petit rappel de la fonction de Google Penguin

Ce filtre a été mis en place par Google pour rendre la recherche sur le web plus qualitative. Il a imposé aux sites d’être plus naturels. Il y a une dizaine d’années, voire plus, une agence seo pouvait conseiller à ses clients de multiplier la présence de mots clés dans une page. Avec Penguin, le « keyword stuffing » n’a plus sa place. De même, ce filtre a pénalisé les sites présentant du contenu dupliqué ou des liens de piètre qualité. Pour un expert seo, il a fallu adapter sa stratégie de référencement google pour proposer un contenu de meilleure qualité capable de séduire l’internaute et plus seulement un robot.

Google ne souhaite plus communiquer sur Google Penguin

En septembre 2016, Google a sorti la version 4.0 de son filtre, et a indiqué que c’était la dernière fois qu’il communiquait dessus. La raison donnée par Google pour cet arrêt d’annonces sur Penguin est la suivante : depuis la version 4.0, le filtre est entièrement intégré à l’algorithme Google il est donc mis à jour en temps réel. Certes, on annonce la conservation d’une certaine transparence, mais en réalité, difficile de savoir réellement de quelles informations pourra disposer votre consultant seo. Concrètement, comment travailler à l’aveugle avec Google ? Tout simplement en suivant les évolutions mises en place depuis des années. Faire du naturel, satisfaire l’internaute, miser sur Google mais pas seulement. Être présent sur les réseaux sociaux, continuer à communiquer massivement avec sa cible pour lui apporter les réponses à ses interrogations, voilà la ligne à suivre.

Votre agence SEO va-t-elle bientôt devenir une agence SXO ?

Nous avions déjà le SEO, le SEA, le SMO, à présent on aborde le SXO. Si ce terme a vu le jour il y a quelques années, force est de constater qu’il est grand temps d’apprendre à en maitriser les tenants et aboutissants.

Le SXO : mais qu’est-ce donc ?

Pour faire simple, il s’agit d’un mélange de référencement et d’expérience utilisateur. On mixe SEO et UX pour obtenir SXO. Mais concrètement, à quoi ça correspond ? L’idée est de se dire, ce que nombre de professionnels ont oublié, qu’un site s’adresse au lecteur et non à Google. Google n’achète pas, Google ne commente pas, ne partage pas. Une agence seo doit naturellement penser référencement. Car sans positionnement correct sur Google, aucun internaute n’aura le loisir de voir votre contenu. Mais l’objectif final est bien de séduire un utilisateur humain, pas un robot.

Comment fait-on du SXO ?

Votre agence référencement naturel va devoir mettre en place une stratégie complète de séduction pour le lecteur afin d’améliorer son expérience et de le convertir. Et cela ne peut que se faire avec une agence webmarketing. Ces deux entités vont devoir suivre des étapes bien précises pour parvenir à leurs fins. Ces étapes, les voici :

  • Une stratégie de contenu pertinente pour répondre aux attentes des internautes.
  • Se rendre visible sur Google avec les rich snippets et plus récemment les featured snippets.
  • Créer des landing pages optimisées sémantiquement et visuellement.
  • Améliorer la vitesse de chargement pour une meilleure UX.
  • Fidéliser l’internaute pour ne pas perdre le bénéfice du travail d’acquisition.

Comment la stratégie de netliking de votre agence seo va booster votre référencement ?

Le netlinking est un axe majeur dans une stratégie seo. Pour autant, mieux vaut respecter les règles pour ne pas fâcher Google Penguin. Pourquoi le netlinking est-il si important ? Qu’est-ce qu’un bon lien ? C’est ce que nous allons découvrir.

L’importance du netlinking dans le référencement

Le netlinking est cette stratégie qui consiste à faire entrer des liens vers votre site. Votre agence référencement naturel met en place des partenariats pour trouver des liens porteurs. Ce linking augmente votre PageRank (auquel vous n’avez d’ailleurs plus accès depuis quelques années déjà) et crédibilise aux yeux de Google votre site. En effet, la démarche est simple : si un site fait un lien vers le vôtre, c’est qu’il apporte quelque chose de positif à l’internaute. Mais attention, le netlinking a bien changé et Google Penguin veille. Aujourd’hui, ce n’est plus la quantité qui compte, mais la qualité.

Qu’est-ce qu’un bon lien ?

Voilà la question essentielle. Il y a une dizaine d’années, votre consultant seo misait sur le nombre de liens. C’est ce qui plaisait à Google, pourquoi se priver ? A présent, ce moteur de recherche axe tout sur la qualité. Un lien pertinent vaut cent liens jugés peu naturels. Voici comment Google juge aujourd’hui qu’un lien est de qualité :

  • L’ancre : il s’agit du terme sur lequel se trouve le lien. Mieux vaut le placer sur un mot clé porteur que sur une URL.
  • Le thème du site : pour un lien de qualité, il est préférable que votre agence seo mise sur un site ayant une thématique proche pour augmenter le poids du lien.
  • La place du lien : un lien naturel se fera au cœur du texte et non en pied de page.
  • L’importance du site : l’idée est de pouvoir placer un lien sur site reconnu et influent plutôt que sur un site lambda.
  • Le PageRank : mieux vaut miser sur un site avec un bon PageRank qui, une fois de plus, rendra votre lien plus pertinent.

Comment optimiser votre SEO local avec Google Opossum ?

En 2016, Google mis à jour son algorithme de recherche locale. C’est ainsi que l’on a découvert Google Opossum. Mais concrètement, que change ce nouvel animal ?

Mieux vaut bien renseigner ses données

Si vous avez confié votre référencement à une agence seo, espérez que celle-ci renseigne parfaitement les renseignements concernant votre entreprise. Pourquoi ? Simplement parce que si vous avez la même adresse qu’un concurrent, Google ne fera apparaître qu’un résultat : le mieux optimisé et le plus précis sur l’emplacement.

Bien cibler selon la position de l’internaute

Auparavant, le SEO local se contentait d’accentuer une combinaison de l’activité et de la ville. Votre agence de référencement tentait ainsi de vous positionner sur « coiffeur Rennes », « agence web Rennes », etc. Mais avec la géolocalisation, cela ne suffit plus. Variez les informations en plaçant les noms des rues ou des quartiers par exemple pour que Google vous ressorte en premier en fonction du lieu précis où se trouve votre client potentiel.

Les entreprises périphériques mieux considérées

Auparavant, une entreprise située à côté de Rennes avait plus de difficultés à se positionner de manière locale lorsque les internautes saisissaient le nom de la ville que les entreprises installés sur la ville même. Avec Opossum, la donne change puisque là encore on tient compte de la position de l’internaute et de sa requête.

Attention à l’ordre des mots clés

Si l’on cherche traiteur Rennes ou Rennes traiteur, on peut légitimement imaginer que les résultats seront les mêmes. Or il n’en est rien. Votre agence digitale a donc tout intérêt à vous inciter à varier les termes sur votre site.

SEO global, SEO local, pas le même combat !

Attention, avec Opossum, il convient de mettre en place deux stratégies distinctes. Avoir un site parfaitement référencé n’induira pas automatiquement un bon positionnement en local. Il est important aujourd’hui de bien soigner ces deux aspects du SEO.