Catégories Data & Fidélisation

Digital marketing data : mieux comprendre la fragmentation des données


datamanagementplateform

Il existe à ce jour trois types de données que les webmarketeurs utilisent pour un meilleur ciblage. De cette manière, il est plus facile de délivrer le bon message, au bon moment et à la bonne personne.

First Party Data

Il s’agit des données que votre agence de data marketing peut collecter sur le site de l’éditeur ou de l’annonceur. Ce sont des données comportementales ou déclaratives collectées à partir des cookies. Mais il peut également s’agir de données offline.

Second Party Data

Ces données relatives aux clients et prospects sont issues des campagnes publicitaires mises en place par votre agence webmarketing. Avec ces données on en sait un peu plus sur les personnes qui ont été exposées aux publicités, qui ont cliqué, qui ont converti. Cela permet ensuite d’affiner les stratégies commerciales mises en place. Mais les Second Party Datas peuvent également provenir d’échanges ou d’achats de données.

Third Party Data

Cette troisième partie concerne les données fournies à votre agence digitale par des régies publicitaires ou collectées via des data marketplaces. Cela peut permettre de personnaliser une offre même si l’internaute n’est encore jamais venu sur votre site.

La fragmentation des données est un enjeu majeur pour une collecte toujours plus importante et pour gagner en précision. Pourtant, à ce jour, les marketeurs sont encore trop peu nombreux à croiser toutes les informations et ainsi à tenir compte de tous les aspects du comportement des consommateurs. Par exemple, l’analyse du comportement sur les divers écrans n’est pas encore assez prise en compte pour la mise en place d’un contenu parfaitement adapté à la cible.

N'hésitez pas à partager...Share on LinkedInTweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrDigg this

Aucun commentaire

Laisser un commentaire