LinkedIn : le plus vieux des réseaux sociaux propose enfin une publicité complète

Alors que LinkedIn a été fondé en 2003, avant Facebook, ce n’est qu’à présent qu’il décline sa publicité pour proposer une offre réellement complète. Il était temps d’exploiter le potentiel de cette plateforme pour professionnels. Voyons ce que les annonceurs vont pouvoir trouver dans l’offre de publicité LinkedIn.

Quand LinkedIn passe au retargeting

Il est toujours étonnant d’imaginer que LinkedIn n’a pas choisi plus tôt d’exploiter le nombre de visiteurs de sa plateforme en développant une publicité plus complète permettant de générer des gains substantiels. Aujourd’hui, qu’importe, ce réseau social rattrape le temps perdu avec 3 formats qui permettent de cibler un internaute qui, d’une manière ou d’une autre, a déjà été en contact avec la marque. C’est ce que l’on nomme le retargeting.

Les nouveaux formats publicitaires de LinkedIn

Tous les réseaux sociaux n’ont pas choisi de fonctionner de la même manière. Aujourd’hui, LinkedIn propose trois formules de publicité en retargeting :

  • Le website retargeting : votre agence digitale intègre le tag LinkedIn Insight sur votre site. Cela vous permet de savoir qui de vos visiteurs sont inscrits sur LinkedIn. Ainsi, lorsqu’ils se rendent sur le réseau social, vous pouvez les solliciter à nouveau via un message publicitaire.
  • L’account targeting : cette fois, c’est votre agence social média qui importe une base de données afin de réaliser une publicité ciblée sur les utilisateurs travaillant dans une entreprise.
  • Le contact targeting : ici, il est possible d’importer sa base de données CRM sur LinkedIn. Cela permet d’être en lien sur cette plateforme avec ses clients et prospects. Certaines plateformes telles que Marketo permettent l’import de ces données.

Le programmatique au service du développement de votre ROI

Le développement massif de la data influence largement les stratégies digitales et le programmatique semble ressortir aujourd’hui du lot. Mais pourquoi opter pour l’automatisation des campagnes de communication ?

Qu’est-ce que le programmatique ?

Contraction de programme et d’informatique, le programmatique est née il y a une vingtaine d’années. Naturellement, ce domaine a évolué avec la technologie et, depuis quelques années, il a toute sa place dans une stratégie digitale mise en place par une agence e-marketing. Concrètement, il s’agit de l’automatisation des campagnes publicitaires, une automatisation permise par l’avènement de la data et donc des données disponibles pour déterminer des profils. Car aujourd’hui, l’objectif d’une agence de marketing digital est clair : inciter la cible à réaliser une action en personnalisant ses campagnes.

Comment le programmatique permet d’augmenter le ROI ?

Pour les annonceurs, le programmatique présente trois avantages majeurs : il permet d’affiner le ciblage grâce aux données collectées sur les divers canaux de diffusion et il permet d’augmenter les performances tout en maitrisant les coûts. Selon le baromètre de l’EBG et de Quantcast, 42% des annonceurs boostent leurs campagnes programmatiques pour personnaliser leurs actions, 66% pour optimiser les investissements et 73% pour un meilleure ciblage publicitaire. Le programmatique occupe une place majeure dans le digital marketing puisque 85% des annonceurs annoncent qu’ils sont prêts à payer plus cher une data si elle est de qualité. Toujours selon cette étude, on en sait plus sur les données que recherchent les annonceurs. 67% d’entre eux utilisent massivement la navigation, 56% la géolocalisation et 46% les données sociodémographiques. Le programmatique a d’ores et déjà fait ses preuves, nul doute que l’automatisation est bel et bien la solution pour mieux cibler et ainsi transformer massivement.

TV programmatique : quand l’agence e-marketing connaît toujours mieux sa cible

Afin de toujours mieux cibler les audiences, les agences de communication ont fait le choix de s’intéresser à la TV programmatique qui propose une avancée majeure en matière de publicité.

TV programmatique : qu’est-ce que c’est ?

La TV programmatique est une technique pratiquée par votre agence de publicité web qui se base sur la programmatique simple. Cette technique d’achat est liée à une automatisation des achats médias en display. Concrètement, les marques achètent une audience spécifique sur la base d’algorithmes et non plus des diffusions fixes. Pour faire simple, la publicité est plus ciblée et répond réellement aux besoins de l’utilisateur. Aujourd’hui, la programmatique représente plus de 60% des investissements display en France. Aujourd’hui, avec l’IPTV, il est facile de connaître la personne qui se trouve derrière l’écran. Sa consommation de télévision, les replays regardés, chaque élément contribue à construire un profil, une aubaine pour votre agence e-marketing.

Une publicité toujours mieux ciblée

L’exemple type est celui de M6. Si quelqu’un souhaite regarder un replay, la publicité qui apparaîtra ne sera pas la même si le téléspectateur est un homme ou une femme. Auparavant, la publicité était unique et tournait simplement autour du thème de l’émission. Mais quid de la TV linéaire ? Les données ne sont pas les mêmes, comment donc votre agence digitale peut-elle communiquer de manière ciblée avec vous ? La réponse se trouve aux USA où la TV payante est adoptée par 80% des ménages. C’est ici que les annonceurs parviennent à paramétrer leur publicité pour optimiser leurs dépenses et augmenter leur ROI. En France en revanche, le CSA aujourd’hui reste contre un système de personnalisation de chaînes hertziennes comme c’est le cas aux USA, même si les annonceurs tentent de le convaincre. De plus, aucun flux retour n’est renvoyé, les annonceurs ne disposent donc pas de données pour cibler leur publicité.

Stratégie webmarketing : ce que pensent les internautes de la publicité en ligne

Alors que certains professionnels doutent de la pertinence de la publicité en ligne, Quantcast a interrogé les internautes pour savoir si, pour eux, la publicité en ligne avait toujours sa place dans une stratégie digitale.

Oui à la publicité si elle est pertinente

Selon l’étude de Quantcast, il apparaît que la publicité web est porteuse chez les internautes uniquement si elle est réellement pertinente. Lorsque tel est le cas, 50% d’entre eux se renseignent sur la marque et peuvent, à terme, s’engager.

Qu’est-ce qu’un message pertinent ?

Telle est la vraie question. Il est essentiel de comprendre ce qu’est une publicité pertinente pour la mise en place d’une stratégie de communication par votre agence webmarketing. Selon 78% des personnes interrogées, ce sont les soldes et offres spéciales qui sont incitatives. Les événements à proximité sont appréciés par 67% des sondés. Et l’on s’aperçoit que la publicité ciblée est impactante puisque 66% des personnes interrogées affirment que les contenus publicitaires liés à leur historique de navigation les interpellent.

Quels formats adopter ?

Pour une agence e-marketing, il est également important de savoir quels sont les formats qui attirent les internautes. Il ressort de cette étude qu’ils préfèrent les images fixes et les gifs animés. En revanche, les formats interactifs ne sont que peu appréciés. Une publicité intrusive est semble-t-il contre-productive. Et l’on peut le comprendre. Aujourd’hui, on consulte internet partout, même au bureau. Une publicité avec du son pourrait être très dérangeante pour l’internaute.

Enfin, il ressort que 50% des internautes font une recherche sur le produit si la publicité est pertinente et 14% partagent des informations sur l’entreprise. La publicité web, si elle est parfaitement pensée, a donc un grand avenir devant elle et reste un réel moyen de convertir.

Pourquoi votre agence digitale privilégie-t-elle une publicité sur smartphone ?

Aujourd’hui, ce n’est un secret pour personne, les internautes sont encore et toujours plus mobiles. Si l’ordinateur reste très utilisé, force est de constater que le smartphone prend une place essentielle dans le quotidien des internautes devenus des mobinautes. Ainsi, c’est bien sur ce device qu’il faut axer sa publicité web.

Un monde toujours plus mobile

Des smartphones offrant une meilleure lisibilité, des sites adaptés à ce device, des forfaits internet offrant toujours plus de données, tout est fait depuis des années pour que le mobile prenne une place essentielle dans la vie des internautes. Et votre agence digitale l’a parfaitement compris. Et le Statistica Digital Market Outlook vient confirmer cette tendance.

Stagnation du desktop

Selon ce Statistica Digital Market, on assiste à une stagnation à court terme du desktop. En effet, le chiffre d’affaires de la publicité sur internet sur ce device devrait atteindre seulement 120 milliards d’euros en 2021 contre 100 milliards en 2015. En revanche, la publicité en ligne va tout simplement exploser sur mobile. En 2015, elle représentait un chiffre d’affaires de 51 milliards d’euros. On estime qu’en 2021, elle atteindra 180 milliards de CA et dépassera ainsi largement le desktop. L’e-publicité aura donc encore toute sa place, encore faudra-t-il la cibler. A titre d’exemple, la Chine a déjà parfaitement compris ce changement de positionnement et consacre 56% de son budget de publicité digitale au mobile.

En effectuant une formation marketing digital, vous comprendrez mieux les tenants et aboutissants de cette nouvelle communication et la manière dont il vous sera possible de cibler au mieux votre audience.

 

Agence webmarketing : jouer sur l’émotion permet de convertir

On parle constamment du contenu pour mettre en valeur un site web et inciter les internautes à réaliser l’objectif que l’on attend d’eux. Mais selon une étude AOL et Iligo, ce sont les émotions qui impacteraient la décision.

Le concept de l’étude

Pour parvenir à ce résultat, AOL et Illigo ont invité 300 personnes à visionner 8 spots publicitaires. Ces personnes étaient face à une webcam, la reconnaissance faciale a ainsi permis de déterminer les émotions ressenties : joie, tristesse, surprise, dégoût, peur, confusion.

Quand l’émotion impacte la mémorisation

C’est là que cela devient intéressant pour une agence webmarketing. On apprend en effet qu’il existe un lien entre l’émotion ressentie et la capacité de mémoriser le message publicitaire. Et c’est la joie qui, toujours selon cette étude, influe le plus sur l’intention d’achat. L’enjeu pour votre agence webmarketing Rennes est de créer une connivence entre la marque et l’internaute via un message positif.

Emotion et taux de complétion

Autre facteur très important : le taux de complétion. On le sait, les vidéos publicitaires sont bien souvent zappées dès que cela est possible pour les internautes. Or, on s’aperçoit ici que susciter la joie invite à regarder la publicité plus longtemps. Là encore, il s’agit d’un indicateur essentiel pour votre agence digitale Rennes qui doit véhiculer un message positif voire, pourquoi pas selon le domaine d’activité, humoristique. En outre, on sait à quel point l’humour se partage, réaliser ce type de publicité permettra ainsi de générer de l’engagement mais aussi du partage sur les réseaux sociaux pour élargir sa cible.

Agence digitale Rennes : faut-il tout miser sur la publicité en ligne ?

L’observatoire de l’e-publicité a mis en lumière le fait que la publicité en ligne avait dépassé la publicité à la télévision. Les réseaux pour mettre en place des campagnes se multiplient, le web est sans conteste devenu l’axe incontournable pour communiquer.

La publicité en ligne supplante les autres médias

Selon les chiffres publiés par l’observatoire de l’e-publicité, la tendance à laquelle on assistait depuis plusieurs trimestre s’est poursuivie. En 2016, le digital a représenté 29,6% du marché publicitaire, dépassant ainsi la télévision avec 28,1% et la presse avec 20,2%. Et votre agence digitale doit impérativement miser sur le mobile puisque la hausse des investissements publicitaires en un an est de 72%.

Les réseaux sociaux : des supports incontournables

Alors que le display a vu son chiffre d’affaires baisser en 2016, la publicité sur les réseaux sociaux a augmenté de 62% pour atteindre 453 millions d’euros. Pour communiquer sur les réseaux sociaux, et notamment Facebook pour ne citer que lui, votre agence digitale Rennes a tout intérêt à produire de la vidéo. En effet, il s’agit du format qui a le vent en poupe et 72% des publicités vidéo sont diffusées sur les réseaux sociaux.

Google toujours présent

Si Facebook voit son CA augmenter grâce à la publicité, Google n’est pas en reste. La campagne AdWords Rennes reste une valeur sûre pour trouver de nouveaux prospects. Cependant, la suprématie de Google et Facebook semble inquiéter l’UDA (Union des annonceurs) et le CESP (Centre d’étude des supports de publicité) qui remettent en cause la transparence de ces deux leaders. Ils voudraient ainsi mettre en place une certification des audiences. Les deux géants en semblent pas tout à fait contre cette idée.

Ciblage par data search : comment votre agence digitale Angers va gérer votre pub ?

Le programmatique a le vent en poupe ces dernières années, sa croissance est tout simplement fulgurante. 5% des dépenses display en 2012, 58% estimés en 2017.

Une solution toujours plus ciblée

Si le programmatique séduit toujours plus votre agence digitale angers, ce n’est pas sans raison. En effet, ce concept permet un ciblage bien plus important de la cible. Cibler, cela permet de minimiser les coûts publicitaires mais aussi de s’adresser au bon public et de lui envoyer le bon message. Il y a encore quelques années, le display était plus qu’aléatoire. Aujourd’hui votre agence digitale dispose des outils nécessaires pour affiner sa publicité selon des critères bien précis.

Recherches, data, les éléments clés pour un programmatique pertinent

Aujourd’hui, votre agence webmarketing angers doit travailler sur des aspects bien concrets pour construire la publicité de votre entreprise et la rendre plus pertinente. Tout d’abord, elle analyse les requêtes des internautes pour un premier ciblage basé sur les mots clés porteurs. Ensuite, arrive la phase de compréhension pour mieux appréhender la manière dont les internautes font leur recherche (ordinateur, mobile, tablette). On crée ainsi des bases de données plus pertinentes pour identifier les consommateurs présentant un comportement identique. Ensuite, la publicité est mise en place selon ces divers critères. Mieux ciblée, la publicité display permet de générer un trafic mieux qualifié. L’idée est de réduire les clics inutiles et d’aller au maximum chercher les réels clients potentiels.

Le programmatique : un enjeu majeur pour une agence webmarketing Rennes en 2017 ?

On annonce une hausse de 31% pour le programmatique en 2017. Rien de vraiment étonnant à cela lorsque l’on sait à quel point le ciblage est efficace en matière de publicité sur le web.

Le programmatique : l’axe majeur pour faire du display

La progression annoncée marque bien une tendance de cette année 2017 en matière de display. Et le programmatique va prendre une part toujours plus importante. En effet, alors qu’en 2016 il représentait 51% du display, on estime qu’il représentera 58% des dépenses en 2017. A noter qu’aux Etats-Unis, on estime même qu’il représentera 70% des dépenses display. Signe d’une évolution permanente, en 2012, le programmatique ne correspondait qu’à 5% des dépenses. Un enjeu de poids pour votre agence webmarketing rennes qui n’aura d’autre choix que de surfer sur la vague.

Un temps d’avance pour les Etats-Unis

On le sait, de nombreuses tendances en matière de webmarketing nous viennent des Etats-Unis. Une fois de plus, l’avance est confortable puisque ce sont d’ores et déjà 62% des dépenses display qui sont attribuées au programmatique. Votre agence webmarketing va devoir s’inspirer de cet exemple pour que vous puissiez générer du trafic et, à terme, transformer bien sûr.

Pourquoi une telle évolution ?
La programmatique a toute sa place dans le travail de votre agence digitale rennes. Et cela pour deux raisons : d’une part, cette stratégie s’adapte à cette tendance qui consiste à personnaliser toujours plus pour séduire l’internaute, harcelé de pubs en permanence. D’autre part, ce sont les évolutions techniques qui permettent au programmatique de prendre une telle ampleur. C’est ainsi que le programmatique mobile devrait rapidement exploser.

Programmatique : quelles tendances devra suivre votre agence digitale Brest en 2017 ?

Le programmatique est une tendance qui connaît un succès grandissant. Mais pour bénéficier de tous ses avantages, mieux vaut se préparer aux changements qui nous attendent en 2017.

Publicité en réalité virtuelle et augmentée ?

Selon le Bureau de la publicité sur internet, la publicité en réalité virtuelle et augmentée pourrait se développer en 2017. C’est naturellement Pokemon Go qui a mis la puce à l’oreille de tout le monde avec son incroyable succès en 2016. Si la pub pouvait elle aussi utiliser ce format ludique, peut-être l’engagement des utilisateurs serait-il plus important. Un enjeu de taille auquel votre agence digitale brest va devoir réfléchir sérieusement.

Créer sa base de données utilisateurs

Connaître les internautes est la base de toute communication. Faire de la publicité pour faire de la publicité n’a tout simplement aucun sens. Aujourd’hui, de nombreuses ressources sont disponibles pour créer une base de données. Mais pour un display toujours plus efficace, votre agence digitale va devoir créer une banque de données spécifique à chaque client. D’une part le ciblage permet d’aller directement vers les personnes susceptibles d’être intéressées par tel ou tel produit. D’autre part cela permet d’optimiser les coûts.

Datas et optimisation

Si la création d’une base de données pertinente est un passage obligatoire pour une agence social media brest, quoi de mieux que la connaissance des sites sur lesquels nous allons placer des espaces publicitaires ? Aujourd’hui, il est possible grâce à des Data Management Platforms, d’analyser les cookies d’un site. Une mine d’informations pour les marketeurs qui sauront si la place de leur client est, oui ou non, sur ce site.