La recherche vocale utilise la technologie axée sur la reconnaissance de la voix. A cet effet, les internautes utilisent leur propre voix pour faire des recherches, au lieu de saisir du texte dans une barre de recherche ordinaire. Le résultat obtenu est édifiant. On retrouve une page unique avec des informations précises, et non une tonne de résultats comme à l’ordinaire. Google Now, Alexa, Siri, Cortona ou encore Google Assistant sont les applications qui recourent le plus à cette technologie. Et en considérant les résultats observés, la recherche vocale semble plus efficace et attire de plus en plus d’utilisateurs.

Le SEO, en ce qui le concerne, est un sigle anglais, défini comme étant le « Search Engine Optimization ». C’est l’ensemble des stratégies et techniques qui visent à inscrire une page ou un site dans les premiers résultats d’une recherche. Autrement dit, le SEO permet de mettre en pôle position les pages à consulter à la suite d’une recherche. Ces deux approches de définition combinées impliquent que la voix devient un élément important dans un processus de recherche. Elle modifie considérablement le travail de votre agence SEO, en ce sens il faudra une réelle adaptation en vue de satisfaire les utilisateurs.

Interaction entre recherche vocale et SEO

Les internautes utilisent de plus en plus la recherche vocale pour avoir des informations sur Internet. Ce fait est rendu possible grâce aux smartphones, qui sont désormais des objets incontournables de notre quotidien. Ainsi, il est plus facile d’utiliser un portable, ou une tablette, qu’un ordinateur pour faire une recherche sur la toile. Pour mieux satisfaire les utilisateurs, le SEO doit se conformer à leurs exigences.

La recherche est plus affinée lorsqu’elle est formulée à haute voix. Avec une base de données bien fournie, Google possède suffisamment de ressources pour donner des informations sur divers sujets. Mais quand on soigne l’équation de recherche avec deux ou trois mots clés prononcés, le résultat est encore plus intéressant. Même si l’on n’y songe pas immédiatement, cela constitue tout de même une belle opportunité pour les entreprises locales. De fait, les internautes activent la plupart du temps la géo-localisation sur leurs mobiles, ce qui permet notamment de chercher des produits ou services dans un espace géographique assez réduit.

C’est pour cette raison que les entreprises commerciales doivent œuvrer à optimiser leur stratégie SEO afin de s’aligner parmi les acteurs susceptibles de satisfaire les nombreuses demandes. Elles doivent s’organiser de façon à répondre dans le bon timing, et dans le sillage des requêtes en rapport avec leur domaine. Misant notamment sur un ton de dialogue afin de converser plus aisément avec les utilisateurs, ils instaureront un lien direct entre l’internaute et la machine, cette dernière devenant un intermédiaire de choix pour la prise de contact. Ensuite, il faut alors trouver les mots justes pour intéresser les visiteurs.

Optimisation du SEO pour la recherche vocale

Nous présentons ici les étapes pour une bonne optimisation lors d’une recherche vocale. Dans un premier temps, il est important d’améliorer les résultats avec les mobiles. Pour satisfaire les internautes, il faut vérifier que votre site s’adapte aisément aux téléphones. Environ 50% des personnes utilisent un smartphone pour faire des recherches. Avec l’aide de Google, vous pouvez tester la capacité de votre site web à fournir du contenu mobile. Il faut par la suite rendre plus rapide le chargement des pages. Dans un deuxième temps, il sera question d’organiser les mots de longue traîne. En ce sens, il convient de les identifier, puis de les regrouper. Après quoi, il faudra utiliser un langage qui interpelle l’internaute au niveau des titres et des sous-titres, en optant pour des mots qui le font se sentir concerné. Ainsi, les mots clés faciliteront la structuration du contenu à publier en ligne. Pour renforcer la qualité de ce dialogue indirect avec les internautes, les appels aux questions offrent un excellent canal.

Enfin, il est recommandé d’optimiser la position zéro. Il y a des appareils qui facilitent la lecture des réponses issues des recherches vocales. C’est pourquoi les sites doivent travailler à identifier l’intention de l’utilisateur. Chaque mot clé utilisé doit être passé en revue pour analyser le besoin informationnel. L’outil SEO Quantum propose de bonnes fonctionnalités sur ce point. Recensez ensuite tous les éléments de vos contenus qui s’affichent dans les premières pages des résultats. Avec Google Search Consol, cet exercice s’effectue assez facilement. Il suffit d’ouvrir l’onglet  »Trafic de recherche » et de sélectionner  »Analyse de la recherche ». C’est alors le moment d’exposer les positions en choisissant la case  »Position » ; pour finir, cliquez sur  »Page ». Pour achever l’opération, veuillez appuyer sur chacun des résultats présentant un score de moins de 10. Procédez à la modification en cliquant sur  »Requêtes », afin de noter les mots clés de la page ciblée. A présent, il faut reconnaître les mots clés qui fonctionnent déjà sur la position zéro.

Vous devez recenser les requêtes avec une position et celles qui n’en ont pas. Pour les premières, observez le site et retenez le type de contenu qui y est diffusé. L’outil Semrush est fortement conseillé en ce sens. Il sert à actionner les positions afin de noter les principaux mots clés. Pour les autres, il faut poursuivre les recherches en vue de découvrir les intentions des internautes.

Découvrez nos prestations en référencement naturel !

Les consultants SEO Wedig mettent en œuvre leur expertise technique pour optimiser le positionnement des sites web dans les résultats des moteurs de recherche.