Rumeurs sur les évolutions de Google : ce que votre agence SEO doit savoir

Les Googlers ont pris l’habitude de distiller des infos via divers réseaux. Sur Google+, Twitter ou lors de conférences, ils sont présents partout et une vielle s’impose pour savoir à quelle sauce nous allons être mangés. Voici ce qui se dit en ce moment sur le principal moteur de recherche.

Quelle communication pour Penguin ?

Selon les dernières annonces, les évolutions de Google Penguin ne seraient plus annoncées de la même manière. En effet, il n’y aura plus de numérotation comme c’était le cas jusqu’à présent. Une raison de s’imaginer que votre agence SEO ne sera plus informée des dernières mises à jour ? Selon Gary Illies, Google restera malgré tout transparent… Seul l’avenir nous dira si c’est bien le cas.

Quid de l’interstitiel ?

Une pénalité sur mobile est appliquée depuis mi-janvier pour les sites diffusant ces pubs qui empêchent la navigation. Pas de panique selon John Mueller si votre agence webmarketing a mis en place ce type de pub, la pénalité sera levée si au prochain passage des robots de Google l’interstitiel a disparu.

AMP : bon pour le SEO ?

La question s’est naturellement posée de savoir si votre agence de référencement avait intérêt à proposer votre site en format AMP. Si cela lui permet de se démarquer parmi les résultats de recherches, cette technique n’a pas d’impact direct sur le SEO.

Le même algorithme pour tout le monde ?

Alors que Google avait l’habitude de lancer ses algorithmes aux Etats-Unis notamment avant de les généraliser au monde entier, Gary Illies a indiqué récemment que dorénavant les lancements se feraient de suite partout dans le monde.

Connaître l’outil de recherche de mots clés de Google avec une formation webmarketing

La recherche de mots clés avec Google AdWords est un outil précieux et gratuit. En théorie. Car depuis quelques temps, ses utilisateurs ont pu s’apercevoir que les réponses étaient moins précises. Et s’il existait un moyen de retrouver les données.

Google AdWords pour planifier ses mots clés

Si vous avez pris une agence seo rennes, celle-ci vous aura donné les mots clés porteurs pour votre site afin que vous puissiez les utiliser dans vos contenus. Si vous êtes seul à travailler votre SEO, peut-être une formation webmarketing rennes pourrait-elle être utile. Pourquoi ? Parce que si Google propose des outils précieux, encore faut-il savoir les utiliser. En effets, en vous inscrivant sur Google AdWords, vous pouvez faire une recherche des mots clés et expressions les plus recherchés par les internautes. Mieux, vous avez une notion de la concurrence et donc de la faisabilité de votre projet. Mais depuis peu, on est passé de chiffres précis à des fourchettes plutôt larges.

Comment retrouver gratuitement le nombre de requêtes ?

En suivant une formation webmarketing, Google AdWords n’aura plus de secrets pour vous. Et vous apprendrez quelques astuces. Par exemple, lorsque vous souhaitez connaître le volume de recherches d’un mot clé, en passant par l’outil de planification vous obtiendrez une fourchette, entre 1 k et 10 k par exemple. Un peu flou non ? En revanche, vous pouvez faire un prévisionnel comme si vous alliez lancer une campagne et mettre un budget prévisionnel et une enchère (n’hésitez pas à miser beaucoup, vous n’avez pas mis votre carte bancaire !). A ce moment là, vous avez accès aux données précises par jour.

Les 6 erreurs que votre agence SEO Rennes ne commettra pas

En matière de SEO, chaque erreur peut avoir un impact majeur. Cumulées, elles peuvent devenir très pénalisantes. Découvrons ces erreurs à ne surtout pas commettre pour être bien positionné sur Google.

Ne pas travailler correctement son contenu

Google attend un contenu original, unique, complet. Si vous prenez des textes sur un autre site, vous serez pénalisé. Si votre site n’a pas assez de textes, vous serez mal référencé. Soigner son contenu textuel est sans aucun doute l’une des premières préconisations que vous fera votre agence seo rennes.

Ne pas maîtriser les mots clés

Avant toute chose, votre agence seo vous proposera une liste de mots clés adaptés à votre activité en fonction des recherches des internautes. Ne pas choisir les bons mots clés serait préjudiciable, il est donc plus que conseillé d’opter pour cette sélection. Mais attention, veillez à ne pas sur-optimiser vos textes, Google n’aime pas les textes qui ne sont pas naturels.

Ne pas varier les contenus

Lorsque l’on parle de contenu, on parle naturellement de texte. Mais ce n’est pas tout. Varier les contenus en plaçant des images voire des vidéos envoie un signal positif à Google et suscite l’intérêt des lecteurs, c’est ce que vous confirmera votre agence webmarketing rennes.

Ne pas soigner ses balises

Les balises sont essentielles en matière de SEO. N’oubliez pas de remplir les balises title, description et les Hn et d’y placer judicieusement les mots clés préconisés.

Avoir un site qui n’est pas responsive

Le responsive design permet à un site de s’adapter à tous les supports. Les mobinautes sont toujours plus nombreux et Google pénalise les sites qui ne sont pas adaptés à tous les utilisateurs.

Ne pas analyser ses statistiques

Les statistiques permettent de savoir comment les internautes viennent sur votre site, combien de temps ils restent, si le taux de rebond est conséquent, etc. Bref, c’est un indicateur majeur pour améliorer son site en permanence et lui permettre d’être toujours mieux référencé.

Marque la plus puissante, Google est un incontournable pour une agence digitale

Comme chaque année, Brandz réalise un classement des entreprises les plus puissantes au monde. Si l’on ne sait pas encore qui sera élu en 2017, rappelons que c’est Google qui avait décroché la palme en 2016.

Google, la marque la plus puissante du monde

L’étude Brandz, réalisée par le cabinet Millward Brown, propose chaque année un top 100 des entreprises les plus puissantes. Pour réaliser ce classement, le cabinet prend en compte différents indicateurs tels que l’innovation, la croissance du CA et des offres, etc. C’est ainsi que l’an passé Google a retrouvé la première position du classement. Le géant américain a, au passage, ravi la place d’Apple qui occupe ainsi la deuxième place. On retrouve ensuite Facebook en 5e position (c’est la première fois qu’il intègre le Top 10) et Amazon en 7e position.

Le consumer centric récompensé

Si, comme évoqué précédemment, différents paramètres sont pris en compte, il semblerait tout de même que le fait de mieux s’adresser au consommateur ait un impact sur le classement. Si la campagne Adwords a permis à Google de prendre des places, il a aussi été récompensé pour la croissance de ses offres cloud. Chez Facebook, qui fait son entrée dans le Top 10, Brandz a récompensé son offre innovante (vidéo 360°, réalité augmentée, etc.). Ce classement ne fait que rappeler les plateformes essentielles pour une agence digitale. Comment aujourd’hui se passer de Google et de Facebook ? La question reste sans réponse, surtout pour la firme la plus puissante du monde. Si votre agence digitale rouen tentait de se passer de Google, le pari serait, avouons-le, plus qu’osé.

Outbrain et Taboula : bientôt les ennemis de votre agence webmarketing ?

Ces noms ne vous disent peut-être rien et pourtant, vous avez certainement déjà vu ces services publicitaires voire cliqué dessus. Comment ça fonctionne ? Pourquoi Google pourrait inciter à ne plus placer ces liens sur les sites web ? Voici quelques éléments de réponse.

Des services publicitaires très incitatifs

Outbrain, Ligatus, Taboula sont les principaux services publicitaires qui proposent aux sites web de placer des publicités sous forme d’informations. Ces contenus sponsorisés (qui doivent d’ailleurs être indiqués comme tels) renvoient vers des sites à partir d’une information dont le titre est souvent racoleur et doit donner envie de cliquer. On trouve cela au milieu ou en bas de page bien souvent avec un titre de type « A découvrir aussi ». Ces informations n’ont pas de lien avec le site que vous visitez. Mais qu’importe, le but pour celui-ci est de générer du clic et donc de gagner de l’argent. Lorsque l’on a fait appel à une agence seo brest et une agence social media et que notre site génère beaucoup de trafic, la tentation est grande de placer ces liens.

Pourquoi Google n’aime pas ces publicités ?

Dans un tweet récent, un googler nommé Nathan Johns a évoqué, à demi-mot, le fait que Google n’était pas friand des sites utilisant Outbrain ou Taboula. Pourquoi ? Tout simplement parce qu’il est jugé qu’ils propagent de fausses informations. Si votre agence webmarketing vous propose d’utiliser ces services pour rentabiliser votre site, réfléchissez-y à deux fois. Après l’épisode des élections présidentielles américaines qui ont été le théâtre de nombreux fakes sur internet, Google pourrait sévir. Etes-vous prêt à prendre des risques avec le principal moteur de recherche ? Rien n’est moins sûr.

Entreprise de référencement : Le moteur de recherche Baïdu

Baidu, dont Robin Li et Eric Xu sont les fondateurs, est un moteur de recherche utilisé sur les marchés asiatiques dont essentiellement la Chine. Baidu dispose de son propre algorithme, sur le même principe que Google, Yahoo, Bing, Qwant…

Que signifie Baidu ?

Moteur de recherche Baidu

Moteur de recherche Baidu

Baidu signifie « une centaine de fois ». De prime abord, on se demande bien pourquoi un tel nom a été donné à un moteur de recherche. Et pourtant, tout s’éclaircit rapidement lorsque l’on en sait plus sur l’origine de ce terme. Il s’agit d’une phrase tirée d’un vieux poème dans lequel un homme a cherché une jeune femme à de nombreuses reprises et a fini par la retrouver.

Baidu en quelques chiffres

Stratégiquement parlant et sur un marché asiatique, pour une agence seo comme Wedig spécialisée dans le référencement, Baidu est un moteur de recherche incontournable sur lequel il faut être présent. Baidu.com détient 70% des parts de marché sur la recherche en ligne sur les marchés asiatiques. 70 000 000 d’utilisateurs actifs par jour, 657 000 000 par mois sur mobile, 740 000 000 de pages indexées, pour une agence digitale qui souhaite positionner un site, le potentiel de résultat est colossal suivant les objectifs e-Marketing du client.

Voici pêle-mêle quelques autres chiffres

  • Plus de 50% des revenus de Baidu proviennent du trafic mobile
  • 27% du trafic renvoie vers les propres sites de Baidu
  • en 2015, le moteur de recherche a engendré 10,25 milliards de dollars de chiffre d’affaire
    • Google à généré en 2015 74,5 milliard de dollars de chiffre d’affaire, pour comparaison

Qui a créé ce moteur de recherche ?

C’est en 2000 que le PDG actuel, Robin Li, a fondé avec un ami, Eric Wu, le moteur de recherche Baidu. Populaire en Chine, Baidu a pourtant été fondé à l’origine aux Etats-Unis où avait étudié Robin Li. Et oui, Baidu est aussi un moteur de recherche venu de la Silicon Valley.

Approche culturelle et éthique du Web et projection dans l’avenir – Retour sur le salon Que du Web

Les experts de Wedig, agence webmarketing, présents sur le salon Que du Web 2017, qui avait lieu les 27 et 28 avril derniers, poursuivent leur compte rendu de ces deux journées riches en découvertes. Dans cet article nous vous proposons de revenir sur trois conférences qui se sont distinguées des autres car elles n’ont pas porté sur un aspect technique du SEO, mais sur un aspect culturel et éthique, et sur une anticipation de l’avenir du search.

L’avenir de la recherche

La recherche aujourd’hui

Aysun Akarsu, fondatrice de SearchDatalogy, a dressé un bilan de la recherche aujourd’hui pour ensuite se projeter dans l’avenir du search. La recherche aujourd’hui est fondée sur le crawl de pages web et se fait entre les humains et les machines. La recherche est aujourd’hui personnelle, contextuelle, expérientielle (exemple : affluence des points de vente), visuelle (exemple : Pinterest Lens), vocale, représentant 20 % des recherches mobiles aux USA sur Google (Sundar Pichai, Google, 2016), et conversationnelle.

La recherche demain

Sergey Brin de Google a déclaré : « Ma vision quand nous avant lancé Google il y a 15 ans était que l’objectif final serait de ne plus avoir de requête de recherche. » Cet objectif pourrait être atteint grâce à l’intelligence artificielle. En effet, la recherche de demain comprendra les comportements de recherche et en apprendra afin de comprendre précisément ce que veut l’humain et de lui donner exactement ce qu’il attend. La recherche demain ne serait plus uniquement fondée sur le crawl de pages web mais également sur l’internet des objets, ainsi la recherche se fera à la fois entre les humains et les machines et entre les machines et les machines. Finalement, le moteur de recherche deviendrait un assistant personnel, capable de réserver un voyage ou de commander un repas. La recherche deviendrait également une intelligence expérientielle, en proposant les retours d’expériences des gens en temps réel, prédictive et vocale.

QDW - seo demain

Le SEO demain

Si la recherche de demain se transformerait de façon aussi radicale, alors il faut imaginer que le métier du SEO devrait évoluer en conséquence, et une agence seo aura donc intérêt à anticiper la transition. Ainsi, le SEO deviendrait un métier de personnalisation des utilisateurs et d’assistance dans le transfert et la structure de data. Retrouvez le support de présentation d’Aysun Akarsu ici.

L’importance d’une généralisation de l’éducation numérique

Grégory Castel, dirigeant d’OKKI et SO NUMERIQUE, a livré sa vision de la Webo-sphère après 20 ans d’immersion participative. Il observe dans le domaine du numérique, une accélération, une complexification et une spécialisation des techniques et des métiers. Tout cela suscite un sentiment de domination et de souffrance auprès des entreprises, organisations de secteurs « traditionnels », mais créée aussi une opportunité extraordinaire. Ce déploiement massif d’internet et des technologies numériques a eu pour conséquence une nouvelle appréhension de la science et de la technique, vues comme progrès mais sont aussi devenues une idéologie. Et c’est ici que se situerait tout le danger.

QDW - tribu specifique

En effet, dans un monde où les algorithmes ont une importance croissante et se déploient de façon massive, le risque pourrait être totalitaire. Les algorithmes sont utilisés quotidiennement par la majorité de la population mais la part de ceux qui comprennent réellement leur fonctionnement est extrêmement restreinte. Le pouvoir de ceux qui déploient les algorithmes semblerait donc immense. C’est précisément pour ces raisons qu’il paraît indispensable de déployer une éducation numérique et critique, de fournir une formation statistique et mathématique, mais également de créer un débat public autour de ces questions.

Se défaire de ses biais culturels pour prendre de meilleures décisions

QDW - Christophe Henner

A travers sa conférence, Christophe Henner, COO chez Blade Groupe et président de la fondation Wikimedia, a voulu alerter sur les limites de l’usage de la data et sur les risques des biais culturels. Ces deux éléments ont une influence cruciale sur la prise de décision en organisation d’où l’importance de prendre du recul. En effet, la donnée est neutre et par conséquent très facile à manipuler dans le sens qui nous convient. Il est donc important de ne pas sacraliser la donnée et de garder un sens critique. Par ailleurs, chaque personne a des biais culturels, de part son éducation, son environnement culturel et social. Or, dans une organisation souvent 90 % des collaborateurs sont du même environnement culturel et possèdent donc les mêmes biais culturels. Dans un tel contexte il devient difficile de prendre de bonnes décisions, étant donné que les collaborateurs auront très probablement des analyses et des idées similaires. Il est donc crucial de trouver une personne avec qui échanger, qui soit la plus différente possible. En effet, en se confrontant à une personne très différente, les analyses et les idées seront différentes et les décisions n’en seront que meilleures.

L’agence webmarketing Wedig débriefe le salon Que du Web 2017

Que du Web est un salon dédié au référencement naturel, au webmarketing et au web en général. Les 27 et 28 avril derniers avait lieu la troisième édition du salon à Deauville. Deux membres de l’équipe de l’agence seo Wedig s’y sont rendus et nous font leur compte rendu à travers une série d’articles afin de décrypter les tendances, outils, et notions qu’ils y ont découverts ou approfondis. En effet, Que du Web c’est l’occasion d’entendre des conférenciers de qualité sur des sujets pointus, de découvrir de nouveaux outils et d’échanger avec des partenaires, et professionnels du secteur. Weteam-salon-que-du-web

Une multitude de conférences sur les nouveautés et les tendances du web

Au total sur les deux journées du salon, 27 conférences se sont tenues sur un large éventail de sujets, permettant de brosser un bon portrait de la situation actuelle du référencement web.

conference-salon-que-du-web

Différents aspects du référencement naturel ont été abordés : l’analyse sémantique, les réseaux de sites, le maillage automatique, les graphes seo, le ranking, le référencement de WordPress, l’e-réputation.

Par ailleurs, l’exploitation de la data pour optimiser son seo a également été traitée sous différents angles et via différents outils, comme par exemple, l’utilisation de la Data Google pour ranker sur le moteur de recherche ou encore les données AdWords permettant d’obtenir des enseignements sur les optimisations à apporter au seo.

D’autres conférences encore étaient moins portées sur le seo et ses techniques et livraient de bonnes méthodes de travail, et des réflexions éthiques, sociologiques et culturelles sur le domaine numérique.

Les partenaires de Que du Web

salon-que-du-web

Que du Web est soutenu par de nombreux sponsors présents tout au long du salon. Les membres de notre agence webmarketing présents au salon en ont donc profité pour échanger avec les partenaires et découvrir de nouvelles solutions. Le principal sponsor était Qwant, moteur de recherche français qui a pour particularité de respecter la vie privée des utilisateurs, c’est là son point de différenciation majeur avec Google. On comptait par ailleurs de nombreux outils dédiés au seo, tels que Dareboost, Ranxplorer, Monitorank, Cocon Se, Visiblis ou encore Soumettre. Des outils indispensables pour mener à bien une stratégie SEO, ils permettent, entre autre, de tester les performances de son site, d’analyser sa visibilité et celle de ses concurrents sur Google, de suivre le positionnement de son site sur des expressions clés ciblées, d’optimiser son maillage interne, ou encore de gérer des campagnes de netlinking.

Un cadre agréable

cocktail-que-du-web

que du web est un des évènements incontournables du domaine du Web, il permet aux professionnels de se retrouver et d’échanger. Le salon a également l’avantage de se dérouler dans un cadre particulièrement agréable, à Deauville, à deux pas de la plage et des fameuses planches de Deauville, en face du casino. Le salon avait lieu au prestigieux Centre International de Deauville offrant de beaux espaces et un confort de haut niveau. Que du Web a également offert un excellent accueil aux participants, buffets, cocktails et animations étaient au rendez-vous, de quoi embellir deux journées riches en rencontres et en découvertes.

Le débriefing du salon continue dans les jours qui viennent, nous parlerons davantage des conférences et des sujets abordés.

SEO : les erreurs que vous éviterez avec une agence digitale Rennes

Le référencement évolue en permanence selon les nouveaux critères de Google. Si le début d’année est souvent l’heure des bilans, il convient également de faire un point sur les évolutions à suivre. Voici donc les erreurs SEO que vous ne devrez pas commettre en 2017.

Un site sans contenu

On ne le dira jamais assez, le contenu est roi. Varier ses textes, proposer un rédactionnel riche et capable de répondre aux attentes des internautes, jouer avec les synonymes, voilà ce que vous devrez faire pour augmenter votre visibilité sur Google.

Des titres et des H1 trop longs

Google définit le poids des mots. Dilués dans une phrase, ils perdent en importance. Veillez donc à ne pas proposer des titres et des balises H1 trop longs.

Proposer à Google trop de produits équivalents

Lorsque l’on a une boutique en ligne, on est tenté de proposer une page par couleur de produit. Positionnez une page sur le nom du produit et trouvez une alternative pour vendre les variantes (pages en no-index follow ou tout simplement menus déroulants).

Multiplier les pubs

Les publicités trop nombreuses au-dessus de la ligne de flottaison vont être mal perçues par Google, tentez d’en limiter la quantité.

Faire trop de netlinking

Trop de netlinking tue le netlinking. Pour Google, un trop grand nombre de liens sur une requête concurrentielle pourrait ne pas paraître naturelle et desservir le travail de votre agence seo rennes.
En revanche, veillez à bien travailler le maillage interne pour donner du poids à chacune de vos pages.

Ne pas travailler sa longue traîne

La longue traîne, toute agence seo vous le dira, c’est le nerf de la guerre. S’il est difficile de se positionner sur les requêtes trop concurrentielles, la longue traîne permet de varier les expressions et d’ouvrir toujours plus de portes vers votre site.

Omettre le HTTPS

Google incite les sites à passer en HTTPS sous peine d’être sanctionnés. C’est le moment de faire appel à votre agence digitale rennes.

PageSpeed, agence SEO, les ingrédients pour un référencement réussi

La confirmation est tombée récemment. Un mauvais score PageSpeed pourrait être préjudiciable à votre référencement. La vitesse de chargement de vos pages et leur optimisation pourraient changer votre positionnement sur Google. Attention donc !

Comment le score PageSpeed influence-t-il le référencement ?

Pour Google, il existe divers critères pour positionner un site. Unicité et qualité du contenu textuel, travail on-page et off-page (backlinking, etc.), tels sont certains des éléments pris en compte. Mais toujours dans cette volonté de privilégier l’expérience utilisateur, Google insiste sur la vitesse de chargement des pages de votre site. Ce moteur de recherche considère, à site égal, que le plus rapide répondra mieux aux attentes des internautes et le référencera mieux. Mais aujourd’hui, un mauvais score PageSpeed peut empêcher un site de devenir Mobile Friendly et la sanction peut être lourde, malgré le travail de votre agence seo brest.

Comment optimiser son site pour le référencement ?

Vous l’aurez compris, votre webmaster va devoir mettre la main à la pâte pour s’assurer que votre site est bien Mobile Friendly. Responsive design, chargement des pages, code propre, tout doit être soigné. Mais un bon score PageSpeed n’est pas suffisant pour atteindre les premières positions sur Google. Encore faut-il que votre agence SEO travaille elle aussi sur votre site, sur l’optimisation des mots clés, les liens entrants, le maillage interne, etc. Et pour un résultat encore plus probant, nous ne pouvons que vous conseiller d’appliquer les recommandations de votre expert SEO mais aussi d’analyser les résultats des diverses campagnes menées. Pour mieux comprendre cela, peut-être serait-il judicieux de faire une formation webmarketing brest.