Sur internet, force est de constater que tout évolue à vitesse grand V. Chaque année, les professionnels du web doivent s’adapter pour booster le trafic de leurs clients. Et le display ne fait pas exception à la règle avec des tendances bien prononcées pour 2017.

La programmatique en forte croissance

Alors qu’elle représente déjà 50% du display, la programmatique va voir son rôle s’accentuer en 2017. Pourquoi ? Parce que la notion de personnalisation est toujours plus efficace et que c’est bel et bien cette méthode qui permet un meilleur ciblage. En outre, la programmatique pourrait s’inscrire dans une démarche cross médias de la part de votre agence webmarketing Rouen.

La vidéo : le support phare pour communiquer

On le sait, la vidéo est un format qui séduit les internautes. Pour autant, la difficulté pour une agence social média Rouen est de faire en sorte que la pub ne soit pas skippée lorsqu’elle apparaît avant une vidéo, notamment sur YouTube.

Quid des natives ads ?

En 2017, elles pourraient très bien voir leur impact augmenter. Discrètes, non seulement elles s’adaptent parfaitement à différents supports et plateformes, d’autre part le taux d’engagement avec les natives ads est élevé.

Du cross device sinon rien

Depuis des années, votre agence webmarketing vous parle de cross média, cross canal, etc. Le cross device est lui aussi un aspect majeur au niveau du display. Il s’agit ici de s’adapter au comportement du consommateur qui passe par différents écrans avant d’agir. Une communication réussie doit tenir compte de cela et suivre un fil rouge.

Display et adblocking, comment faire ?

La nouvelle génération d’internautes est très friande des bloqueurs de pubs. Aussi, l’enjeu en 2017 est-il, non pas nécessairement de lutter contre ces bloqueurs, mais de régler le problème à la base : faire en sorte que la pub soit moins intrusive et plus engageante.