15 conseils pour réussir ses campagnes de native advertising

L’agence webmarketing Wedig est le partenaire referenceur rennes des entreprises. Cela veut dire que l’agence digitale rennes dispose de tout le savoir-faire en référencement naturel et payant. Pour ce dernier, Wedig s’intéresse au Native Advertising pour compenser la perte de vitesse du Display. Mais il faut respecter certaines règles.

Le Native Advertising, qu’est-ce que c’est ?

Le Native Advertising est, pour parler français, une publicité native en ligne. Son format est adapté au média parcouru par l’internaute. On peut la comparer au publi-reportage classique des magazines papier. En étant moins intrusive que d’autres formats en ligne, cette publicité recherche un taux de clic plus élevé pour l’annonceur.

Les avantages et enjeux pour les entreprises

  • Ciblage, pertinence et qualité, grâce à des messages intégrés au contexte du média, et en phase avec le contenu de marque de l’annonceur.
  • Branding : travailler la notoriété ou la visibilité de votre entreprise grâce à des contenus plus développés que sur une bannière.
  • Performance et engagement : Les taux de clics sont bien meilleurs que sur les autres formats display. Les formats proposés rassurent et engagent davantage les publics cibles.

Le native Advertising, les conseils des experts Wedig

Inclure efficacement le Native Advertising

D’un côté, les internautes deviennent réfractaires à la publicité sous forme de Display, ce qui explique la popularité des bloqueurs de publicité. Les annonceurs sont intéressés par les nouveaux supports pouvant le remplacer. D’un autre côté, les médias sont à la recherche de nouvelles sources de financements. L’agence de conseil Wedig propose la solution du Native Advertising, sous réserve de respecter scrupuleusement ces dix commandements :

Signaler aux internautes que le contenu est publicitaire

Le bureau international de la publicité (IAB) érige des recommandations strictes en tant qu’autorité de régulation mondiale. Les mentions ont ainsi une obligation de transparence pour ne pas tromper le public. Wedig est donc vigilent à ce que les termes choisis indiquent clairement que le contenu est sponsorisé. De même pour le message d’avertissement, assez grand et lisible pour se différencier des contenus éditoriaux.

Parler avec franchise dans vos native ads

La description des produits ne doit pas mentir ou dissimuler leurs faiblesses, y compris lors d’un comparatif avec d’autres marques.

Eviter en cas d’image de marque négative

Wedig ne recommande pas cette forme de publicité aux entreprises pâtissant d’une faible image, cela ne peut qu’amplifier la méfiance du lecteur. Dans tous les cas, les médias choisis comme support doivent respecter une bonne cohérence avec la réputation de l’entreprise.

Accepter la liberté éditoriale du média

Wedig préconise de respecter le travail journalistique du support. Ainsi, l’annonceur ne peut ni ne doit imposer un contenu, des chiffres ou un angle d’approche.

Eviter la promotion directe de la marque

Se servir du Native Adverising pour promouvoir directement ses produits reviendrait à la transformer en publicité clandestine. Ce n’est donc pas le support adéquat pour lancer un placement de produit ou de marque.

Séparer la régie de la rédaction journalistique

Les journalistes doivent pouvoir travailler en toute liberté, leur crédibilité en dépend. Wedig veille donc à ce qu’ils ne subissent aucune pression de la part des annonceurs.

Définir des critères d’attractivité et de qualité

L’efficacité de l’annonce découle presqu’exclusivement de la satisfaction des lecteurs. Wedig préconise de se fixer des critères d’audience, de temps passé et de partage. La qualité de l’annonce a tout à y gagner, ainsi que l’attractivité du magazine qui la publie.

Proposer du contenu de qualité

Dans le cas où l’annonceur propose lui-même du contenu, celui-ci se doit d’égaler en qualité celui présent sur le support choisi. L’entreprise veillera à éviter l’auto-satisfaction et à vérifier le réel pouvoir d’attractivité auprès des lecteurs. D’autant plus qu’un contenu faible en qualité sera contreproductif et risquera d’attirer un buzz négatif.

Éviter les sujets prétextes dans vos publicités natives

En Native Advertising, il faut toujours veiller à privilégier le plaisir du lecteur avant celui de l’entreprise quel que soit le sujet de la communication. Le contenu proposé doit être intéressant, au-delà de la propre satisfaction de l’entreprise.

Intégrer la complémentarité des annonceurs et des médias

Plus encore quand la période est complexe pour la communication, les destins des entreprises et des supports sont liés. Les médias ont besoin des annonceurs pour leur apporter un financement. Parallèlement, les annonceurs bénéficient du savoir-faire éditorial et de la crédibilité des médias. Grâce à cette association en bonne intelligence, tout le monde est gagnant : l’entreprise, le média et le consommateur dont la lecture assure le succès de ces derniers.