Confinement acte 2 : Poursuivre son activité commerciale pendant le confinement

L’intervention du président Macron, fin octobre, a jeté un froid sur la France et plus spécifiquement sur toutes les entreprises de commerce dites « non essentielles » (nous pourrions d’ailleurs échanger sur la sémantique) : libraire, coiffeur, bar, restaurant, fleuriste … La liste est longue et la fronde grande !

Face à cette décision et aux restrictions sanitaires, les entrepreneurs français ne manquent pas d’idées pour poursuivre, même de façon limitée, leurs activités, de prospection, de vente, de contacts.

Là où le premier confinement avait, pendant quelques semaines, stoppé l’activité du pays provoquant un ralentissement de la croissance, jamais vu, depuis la seconde guerre mondiale, le deuxième épisode fut et est différent. D’abord parce que les entreprises se sont adaptées et ont mis en place des supports et des outils pour poursuivre leurs activités à distance.

Le web et le digital tirent largement leurs épingles du jeu et devient un, sinon, le moyen pour faire face : Click & collect, visioconférence, e-commerce, web to store… sont devenus, en 2020, des buzzword et des moyens indispensables pour continuer d’exister !

Les réseaux sociaux pour continuer à exister, contacter et vendre

Déjà moteur des échanges lors du premier confinement, l’étude menée par Harris Interaction démontre le taux croissant d’utilisation des médias sociaux. Cela devrait encore s’intensifier dans les prochaines semaines. À noter que cette étude n’intègre pas le réseau social n°1 en 2020, Tiktok (pour en savoir plus sur cette application, lisez notre article « TikTok, le TGV chinois des réseaux sociaux »).

Les réseaux sociaux étaient puissants, ils deviennent incontournables dans ce contexte de distanciation sociale.

Des campagnes dédiées au confinement

Dès l’annonce du confinement, les experts Wedig, spécialistes en prospection et marketing digital ont été sollicités pour accompagner ces entreprises :

  • Des campagnes de posts sponsorisés sur Facebook, LinkedIn… pour garder le contact et indiquer que les équipes sont disponibles et opérationnelles, comme ce fut le cas pour les Cuisines Le Dantec.
  • Des campagnes de marketing automation et d’ e-mailing ciblées avec des offres ou des promotions
  • Des vidéos pour montrer et traduire l’action des équipes
  • D’autres exemples d’enseignes, car ne soyons pas restrictifs, la créativité est au rendez-vous ! et pas qu’avec Wedig 😉

TPE/PME, vous souhaitez digitaliser votre entreprise ? Wedig, va plus loin et vous accompagne gratuitement pour booster vos présences

Notre objectif : conseiller concrètement les TPE et PME qui souffrent et les accompagner sur le digital : « prendre pied » ou se développer. Avec une vraie volonté de s’adapter à chaque situation et besoin.
Avant d’être « taxé » d’opportunisme, il existe de nombreux moyens et outils gratuits accessible et puissants.
Quel que soit votre secteur d’activité, nous saurons répondre à vos questions. Pour se faire, nous avons créé une page Facebook « Digitaliser nos TPE/PME » afin de vous accompagner et de vous conseiller.

Les exemples sont nombreux. Pour n’en citer que quelques uns :

  • Une agence de voyage sur Le Mans qui se posait des questions sur Facebook : Pourquoi créer une page et comment fonctionne la publicité sur Facebook Ads ?
  • Un restaurateur caennais qui souhaitait communiquer auprès des habitants de Caen sur le fait qu’il proposait du click & collect
  • Un distributeur de poêles et cheminées sur Lorient qui veut générer des leads pour ses commerciaux
  • Un magasin vannetais de vêtements pour hommes qui veut créer son site e-commerce pour vendre à distance…

Indépendants, rappelez-vous que vous n’êtes pas seul et que nous pouvons vous aider. Pour échanger avec nous, il vous suffit de vous rendre ici :

Quelques conseils  :

Sans site web, faire de Google My Business une vitrine de votre activité, en complétant précisément votre fiche de présentation, d’être présent sur Google Maps, de publier des messages via Google Post, pour être encore plus visible sur les moteurs de recherche et d’être cherché et trouvé.

  • Mettre en place le click & collect, en informant votre clientèle que vos équipes sont disponibles pour des réservations et retrait en magasin, que ce soit via votre site web, vos réseaux sociaux ou votre compte Google My Business :
  • Créer ou développer ses présences sur les réseaux sociaux : Facebook, Instagram, LinkedIn… Voire de coupler avec la création d’un site e-commerce, comme pour ce magasin de prêt à porter rennais. Il existe des solutions que l’on appelle « no-code », comme Shopify, WordPress… pour créer des sites rapidement sans avoir besoin de connaissances en développement web, et ainsi pouvoir être présent sur le web ! À vos souris…
  • S’équiper d’outils de visioconférence pour poursuivre vos échanges (Teams, Google Meet, Zoom…)
  • Créer son magasin en ligne sur une marketplace (ou place de marché), comme sur Fnac, Cdiscount, ManoMano, Etsy… Cocorico ou sur Amazon, et bien d’autres ! Plateformes sur lesquelles des vendeurs indépendants, professionnels ou particuliers peuvent vendre leurs produits

Des moyens simples et peu coûteux, voire gratuits, existent pour développer vos présences.

Suivez nos conseils sur la page Facebook ou contactez Victor Soldet pour des conseils gratuits et professionnels !

Wedig à vos côtés, prenez soins de vous et vos proches.