On évoque souvent les problématiques d’ergonomie avec leurs bonnes et mauvaises pratiques. Tout doit commencer par un audit. Celui-ci détermine les points faibles ergonomiques à partir de règles qui vous garantissent une interface intuitive. Au sein de l’agence webmarketing Wedig, tous les efforts sont mis en place dès les premières étapes du projet. Décortiquer chaque écran d’un site Web afin d’identifier tous les freins à une bonne ergonomie Web au regard des normes et standards d’interface.

Pourquoi faire un audit ergonomique ?

Objectif, améliorer l’utilisabilité d’un site ou d’une interface. Étudier l’ergonomie d’un site permet de se poser les bonnes questions en se mettant à la place des internautes. C’est-à-dire comment les utilisateurs vont découvrir, visiter, sillonner, interagir avec les interfaces du site voir même acheter sur un site Web.

Audit ergonomique : méthodologie

Analyser l’ergonomie d’un site Web ou d’une interface, consiste dans le détail à déterminer les problèmes à partir de critères et de normes définis. Par exemple, les célèbres critères de Bastien et Scapin, les heuristiques de Nielsen ou encore les normes ISO 9241. Ces critères se développent cependant autant que les IHM (Interface Homme Machine) évoluent avec les technologies et les nouveaux usages.

Wedig, en tant qu’agence digitale, suit toutes ces évolutions et fournit un audit ergonomique à jour et exhaustif. Une fois les freins à l’ergonomie déterminée, il est important de les catégoriser afin de mettre le curseur sur les urgences à corriger. Cette catégorisation permettra alors de prioriser mais également de regrouper par typologie les différents problèmes.

Les principales catégories prises en compte dans un audit ergonomique sont les suivantes :

• Le contenu
• La navigation
• La présentation visuelle
• L’accessibilité/visibilité
• Les fonctionnalités

Inscription newsletters

Votre email (obligatoire)

N'hésitez pas à partager...Share on LinkedInTweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrDigg this