Catégories Innovation

Les parts de marché des navigateurs Internet


positionnement

Internet Explorer, Chrome, Firefox… Quelle est l’influence de ces navigateurs ? Quelles parts de marché représentent-ils ? Le résultat diffère grandement selon les agences de mesure d’audience… Il faut dire qu’elles ne mesurent pas les mêmes indicateurs.

La croissance de Chrome dans le monde et en Europe

Que l’on mesure les pages vues, les visites uniques ou les visites enregistrées pour un périmètre de sites web… les résultats diffèrent. Nécessairement. C’est ainsi que, selon StatCounter qui mesure le nombre de pages vues, Chrome représenterait la moitié du marché (49,66%), tandis qu’Internet Explorer n’est qu’à 22,65%, devant Firefox à 18,01%.

En décembre 2014, NetMarketShare, qui s’appuie sur les visites uniques, affirmait que les différentes versions d’Internet Explorer représentaient 59% du marché mondial. La croissance de Chrome étant continue à 22,65%. Alors que Firefox perd du terrain (11,91% en novembre). Safari et Opera se situent eux bien plus bas.

A noter que la concurrence est plus forte en Europe et en France : Internet Explorer y a perdu sa place de n°1 au profit de Chrome

Et la chute d’Internet Explorer en France

Ce n’est pas une simple baisse, c’est un véritable déclin que vit Internet Explorer ces dernières années. Selon AT Internet, le navigateur de Microsoft est passé de 35,9% à 19,6% en deux ans. Et c’est Chrome qui rafle la première place du marché français avec 33,6%. Firefox le suit avec 22,2%.

Ces tendances sont les mêmes chez StatCounter, mêmes si les données chiffrées diffèrent : Chrome représentait en décembre 2014 une part de marché de 45,45%, Firefox, 28% environ et IE, 18,01%.

N'hésitez pas à partager...Share on LinkedInTweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrDigg this

Aucun commentaire

Laisser un commentaire